L’Occasion C’Est Comme Le Cochon : Y’A Que Du Bon

Il y a plusieurs années le marché des vêtements d’occasion souffrait d’une mauvaise réputation car il était synonyme soit de précarité soit de radinerie aigüe. Mon père adorait farfouiller à Emmaüs le week-end et me proposait toujours de l’accompagner. Ma réponse, empreinte d’intelligence (adolescence oblige) : « Jamais de la vie papa, c’est trop la... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑