L’Entrée En Maternelle De La Descendance

Dans un précédent article j’expliquais notre souhait de scolariser la descendance à l’âge de deux ans et demi en TPS ainsi que notre hésitation sur l’école à choisir parmi les deux que nous avions visité : la première plutôt austère tenue par un ancien militaire et la seconde chaleureuse et refaite à neuf avec une institutrice une jeune maman.

Nous n’étions pas du tout d’accord avec l’Époux et je comprenais même pas comment une hésitation était possible tellement l’ambiance cocooning de la deuxième école m’avait séduite. Le débat fut pourtant vite clos face à l’obstination légendaire de l’Époux et la descendance fut donc inscrite à la maternelle “militaire”. Pfffff.

52B5A2EB-2E48-450D-85A9-B9CFA0631288
Au revoir belle maternelle de mes rêves.

J’étais loin d’être transcendée lors du premier jour de classe. Difficile de s’habituer à cette devanture défraîchie, à la peinture qui s’écaille, aux jouets qui datent du siècle dernier et aux toilettes sombres. Difficile d’imaginer la descendance en train de s’éclater face à un instituteur pas hyper gracieux et face à une ATSEM qui fait la gueule en permanence renfermée sur elle même.

Nous avons commencé par l’école que le matin. L’entrée en maternelle s’est déroulée de manière classique avec des premiers jours faciles où je laissais une descendance curieuse et réceptive. La semaine d’après ce fut l’inverse avec les pleurs, les hurlements, les regards terrifiés face auxquels je me sentais complètement décontenancée. Un matin, en me retournant sur le parking pour voir si elle pleurait toujours, j’ai été surprise de la voir bien à son aise dans les bras de son instituteur qui avait commencé à faire la classe.

35CD2107-0DB5-4D0D-B273-A475028CAC63
Ce dernier n’est donc pas l’homme dur et sans coeur que j’avais imaginé.

D’après l’instituteur la descendance « s’amuse comme une folle » à l’école : elle cherche à interagir avec ses camarades, elle adore la gym où elle se jette et roule dans les tapis en rigolant et pousse même parfois des cris de d’excitation lorsque l’activité lui plait. Me voilà rassurée : cette école qui ne m’attirait pas du tout semble convenir à la descendance et elle en revient fatiguée mais heureuse.

Deux semaines après le début de la scolarisation, vu que tout allait bien, la descendance a pris le bus pour aller à l’école, comme une grande. Dans les villes il me semble que c’est une option inhabituelle qui peut être surprendra, moi même ayant été sceptique au début, mais à la campagne c’est commun et tous les enfants adorent, y compris la descendance. Le bus scolaire en question dessert la maternelle et l’école élémentaire du coin et les enfants sont accompagnés par une ATSEM.

60E8018B-CD8C-455C-90CB-975258B718B8
Le tout petit bus scolaire.

L’objectif était pour nous que la descendance dispose d’un temps supplémentaire pour rencontrer d’autres enfants et pour forger un début d’indépendance… tout en nous évitant de faire la navette entre la maison et l’école. Le bus est gratuit et l’arrêt est à 500 mètres de chez nous (bon j’avoue nous y allons en voiture) alors que l’école est à 11 kilomètres (10 minutes de trajet). C’est plus économique pour nous et bien sûr plus écologique.

Une fois la routine bus + école le matin bien ancrée nous avons inscrite la descendance à la cantine de l’école. Les premiers jours elle ne mangea que très peu. Je la récupérais à 13h30 et une fois à la maison elle réclamait casi immédiatement à manger. Au fil des semaines cela s’est arrangé et elle s’est nouée d’amitié avec une petite fille de son âge qui mange à côté d’elle. Voir la descendance courir dans la cour de récréation en tenant par la main sa nouvelle copine m’a conforté dans nos choix et m’a rendu heureuse pour elle.

FB93600C-8E46-4787-9E4B-9441B072547E
3€40 le repas, peut mieux faire…

Tout pourrait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes… sauf que la descendance a du mal à suivre le rythme des apprentissages. Elle parle beaucoup moins bien que les autres (grammaire, vocabulaire, il lui manque tout), fait ses exercices avec beaucoup plus de difficultés et apprend à un rythme d’escargot. Même si l’école a l’air de lui plaire dans l’ensemble ce qu’elle aime par dessus tout c’est jouer à la sauvage dans le jardin avec nos animaux, de préférence à moitié nue et les cheveux plein de noeuds ; apprendre à reconnaître les lettres et les formes géométriques ne la passionne pas en comparaison, en tout cas pas pour le moment…

Lors des premières vacances j’ai été très étonnée quand l’instituteur m’a tendu une pochette avec dedans DES DEVOIRS pour qu’elle soit prête pour L’ÉVALUATION à la rentrée qui figurera dans son DOSSIER.

78177698-05F0-4A32-A057-097D49DFEA63
Moi qui croyait que la maternelle c’était juste pour apprendre le vivre ensemble.

Dès le début du confinement nous recevons tous les jours une longue liste de devoirs qui me paraissent parfois complètement hors de portée : être capable de donner la définition du surréalisme suite à l’étude d’une oeuvre de Dali pour des enfants en TPS, vraiment ?! Je me demande bien ce que l’instituteur exige des GS ! Souvent ce dernier indique que le travail doit être fait minutieusement ou en s’appliquant, mots qu’il souligne et met en gras.

L’instituteur nous a appelé DEUX FOIS pour savoir comment l’école à la maison se passait, si la descendance avait rencontré des difficultés, si le confinement avait un impact sur elle… Il est vraisemblablement très investi dans son métier (il gère 22 élèves de la TPS à la GS dans une classe unique) et je n’ai pas osé lui dire que nous ne faisions pas les devoirs. Nous les avons fait la première semaine, bon gré mal gré, et puis nous avons arrêté (le beau temps, le grand jardin, voilà voilà). Sa scolarité n’est pas encore obligatoire alors tant pis pour les devoirs.

0DD307EB-15C2-4C00-9574-CDE02B240B82
Au pire on dira que c’est la faute au chien.

=====
Comment s’est passé l’entrée en maternelle de ton enfant ou comment penses tu qu’elle va se passer ? Toute la journée ou que le matin ? Avec ou sans la cantine ? Raconte moi tout dans les commentaires !

15 commentaires sur “L’Entrée En Maternelle De La Descendance

Ajouter un commentaire

  1. Ta puce est encore très petite et beaucoup de choses peuvent se débloquer en l’espace de quelques mois. Etant la plus jeune du groupe, c’est dans l’ordre des choses qu’elle galère plus que ses camarades. Et puis le temps d’adaptation au moule que constitue notre système éducatif peut être long (j’en sais quelque chose avec ma Tornade qui, certes, apprend trop vite mais reste en retrait, effacée et anxieuse). J’hallucine en revanche sur les attendus de l’instit, c’est simplement incroyable! Effectivement, l’enjeu majeur de la PS (je ne parle même pas de TPS) c’est la socialisation, pas de devenir un expert d’histoire de l’art! C’est n’importe quoi…
    Sinon, la photo du car m’a interpelée: ce sont ceux qui circulent dans ma région.

    J'aime

  2. Oh, je pensais que tu aurais gain de cause et que la descendance fréquenterait l’école cocooning.
    Ici la rentrée ne se fera qu’en septembre et j’avoue que je ne suis pas pressée. J’ai détesté l’école et même si je fais des efforts pour me contenir j’angoisse énormément à l’idée que petit Lu y aille. La suite en septembre (enfin si l’école reprend un jour !).

    J'aime

  3. Wahou ! Joli parcours mais je suis interloquée des jugements quand à la capacité et la vitesse d’apprentissage de ta fille … Si petite et on essaie déjà de l’imbriquer dans un moule visiblement pas adaptée à elle ?!

    A mon sens, si un enfant « n’apprend pas bien/pas vite/pas assez » , c’est que c’est l’élément d’apprentissage qui ne l’intéresse pas, ou la méthodo qui est mauvaise. Un enfant, à moins d’un handicap mental, apprend toujours… mais ce qui lui plait, dans l’ordre qui lui plait, à la vitesse qui lui convient ! Cet instit est très très impliqué mais ne me semble pas réaliste quand à ce qu’on devrait attendre d’un gamin de 3 ans 🤷‍♀️

    Qu’elle aille courir dans l’herbe haute, observer les insectes et les animaux, arracher multiples plantes et grattouiller la terre : la nature est le meilleur des instituteurs 😃 !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire 😀.
      Effectivement son instituteur passe d’un exercice simple, un comptine avec des animaux de la savane, à Dali et le surréalisme 😂. Je crois qu’en fait vu qu’il a une classe unique de la TPS à la GS il donne parfois les mêmes exercices et il juge différemment en fonction de l’âge de l’enfant. J’ai entendu par la suite beaucoup de bien sur lui de la part d’autres parents, donc sa méthode d’enseignement ne doit pas être trop mauvaise… même si ma fille est facilement larguée devant ses devoirs. Elle aime aller à l’école, c’est le principal. À voir l’année prochaine comment cela évolue.

      J'aime

  4. Waw alors les exercices tournés autour de Dali ça m’impressionne vraiment ! Je me demande comment tu as pu réussir à te faire influencer par ton mari pour choisir l’ancien militaire !! Mais visiblement c’est un homme plutôt humain et investi vu comme il est derrière votre fille et les autres enfants en général. En tout cas pour le langage ici aussi c’est pas des phrases lisse et parfaites mais je voulais aussi te dire que lorsque l’enfant baigne dans un univers multilingue il encaisse beaucoup plus d’information. Ta fille seras bilingue, c’est normal qu’elle mettent plus de temps à parler aussi fluidement que les autres enfants. Et de toute manière chaque enfant va a son rythme ! Gros bisous.

    Aimé par 1 personne

        1. Coucou 😀 Oui l’Époux est italien et ne parle que très peu le français. Ensemble nous nous parlons en anglais (car je ne parle pas du tout italien) mais vu qu’il a grandi en Bolivie il parle aussi couramment l’espagnol et souhaite plus lui transmettre l’espagnol que l’italien, c’est plus utile selon lui.

          Aimé par 1 personne

    1. Coucou 😀 et merci pour ton commentaire ! C’est très simple, j’ai toujours manqué de pugnacité et je déteste les confrontations, les négociations… L’Époux est l’exact inverse, plus tétu cela n’existe pas, même quand il a tort il a quand même un peu raison 😐.
      L’exercice sur Dali était tellement hors de portée pour la descendance que c’est devenu drôle, entre la définition du surréalisme et la longue liste de mots de vocabulaire à intégrer, comment un enfant en TPS en serait il capable 🤔🤔 ?

      Aimé par 1 personne

  5. Je bosse avec d’anciens militaires et certains sont adorables, d’autres non, il faut plus de temps à les amener à ce que je veux!!!!
    Chaque enfant est différent et tant que l’instit ne te demande pas de consulter des spécialistes c’est que ce n’est pas bien grave !
    Pour les devoirs, je croyais que seules les grandes sections étaient concernées !

    Aimé par 1 personne

    1. Son instituteur est honnête, très droit dans ses bottes, très à cheval sur la discipline sans pour autant être un monstre tyrannique, ouf ! Il fait ce métier depuis 8 ans, il a eu le temps de s’adapter à ce nouveau monde 😅. Par contre parfois niveau devoirs je le trouve complétement lunaire, pour des TPS qui découvrent l’école j’ai l’impression qu’il va un peu trop vite et qu’il en demande parfois (d’autres fois c’est tip top) beaucoup trop.

      J'aime

  6. Coucou ! Ton article me paraît tellement surréaliste (ce n’est pas péjoratif hein !)… Fifille a eu 2 ans en janvier. Je ne compte l’envoyer ni en TPS, ni en PS, ni à l’école tout court. Pour nous, ce sera IEF le plus longtemps possible. Je ne pense pas que sa socialisation en pâtisse pour autant, mais il faudra que je sois peut-être plus vigilante que si je l’avais mise dans une école choisie avec soins. Les problématiques restent les mêmes finalement.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire 😀 !
      Toi j’ai l’impression que quand tu as une idée en tête personne ne pourra te faire changer d’avis 😂. L’IEF a ses avantages et je ne peux que te féliciter pour ton implication envers ta descendance. Tu es mère au foyer ? Même si j’avais le temps / l’argent je mettrais quand même ma fille à l’école (du moment que cela se passe bien pour elle)… pour avoir des journées tranquilles, où je fais ce dont j’ai envie (mère indigne 😂).

      Aimé par 1 personne

      1. Coucou ! J’ai entendu parler d’IEF quand j’étais enceinte. J’ai trouvé ça génial et comme avec beaucoup de choses c’est devenu obsessionnel, tu m’as bien cernée ! Je ne travaille pas et je ne me verrais pas mettre ma fille à l’école même si je travaillais à l’extérieur. Bon après, oui, parfois je me demande ce que ça doit être une journée tranquille. Mais elle aura des activités sans moi tout de même, juste pas tous les jours de la semaine. D’un autre côté je me vois pas gérer la course pour l’école le matin avec mon sens de l’organisation légendaire ! J’imagine qu’on prend l’habitude, comme pour l’IEF !

        J'aime

  7. Ce second article sur l’école est très intéressant. Par contre c’est dommage que ce soit l’école vieillotte qui a été choisie plutôt que l’autre qui semblait plus sympathique. C’est cool que ta fille ce soit assez bien adaptée à l’école mais par contre je suis très surprise par ce que demande son instituteur même si ça englobe la totalité de ses petits élèves qui ont une différence d’âge car bon un enfant de deux ans et demi et un enfant de presque six ans au niveau des acquis c’est pas pareil même si je sais que les enfants ayant été dans des classes à plusieurs niveaux s’en sortent très bien ( mon mari a été dans une école de ce genre en primaire et il en garde un très bon souvenir). Et tu n’as pas songé à faire changer d’avis ton mari pour qu’il opte pour l’autre école vu que ta fille a testé l’école de son choix?, ça pourrait permettre à votre fille d’essayé les deux options?. Ici pour Poupou, son année scolaire bien que tronqué c’es plutôt bien passé dans l’ensemble. Son institutrice ayant auparavant enseigné dans une école Montessori a gardé pas mal de choses au niveau enseignement et j’ai trouvé ça top. Il a appris pas mal de choses mais bon à cause du confinement ce n’est pas un perfect notamment au niveau sociabilisation car au moment où il commençait à bien sympathisé avec ses camarades de classe, il y a eu le Covid-19 et du coup, va falloir recommencer presque à zéro cette partie-là en espérant que son année scolaire en Moyenne Section ne soit pas amputée comme celle de 2019-2020.

    J'aime

Répondre à Nanakie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :