Je Vis Sans Téléphone Portable Et Ça Va Très Bien, Merci !

Nous vivons depuis 5 ans sans téléphone portable ; un choix qui génère encore à ce jour beaucoup d’incompréhension et quelques sourires narquois. Pour beaucoup une vie sans portable est impensable et nous sommes clairement aux yeux de notre entourage des originaux avec des idées considérées comme farfelues et déraisonnables.

Nous devons sans cesse justifier notre choix de vie, non pas parce que nous sommes questionnés à ce sujet mais parce que souvent nos interlocuteurs ont bien du mal à nous croire et se froissent en s’imaginant que nous refusons en fait de leur communiquer notre numéro de mobile.

Le portable te rapproche de ceux qui sont loin mais t’éloignent de ceux qui sont proches.

Notre entourage le plus proche nous sermonne régulièrement sur notre comportement « dangereux » en insistant lourdement sur la sécurité qu’offre la possession d’un téléphone. Et si nous tombions en panne en rase campagne ? Et si nous avions un accident avec personne pour nous secourir ? Et si nous étions pris dans un embouteillage juste avant un RDV important ?

Vivre sans portable nous impose de nous débrouiller par nous même. Nous sommes une fois tombés en panne en plein centre ville tout en ne connaissant aucun garagiste dans les environs. Nous nous sommes rendus au commerce le plus proche, une auto école, où le gérant nous a mis à disposition son annuaire et son téléphone fixe. Au final nous avons été dépannés aussi rapidement que si nous avions eu un téléphone portable.

Avant de rencontrer l’Époux j’ai plusieurs fois voyagé en Asie du sud-est sans aucun téléphone portable puisque je n’avais pas de couverture mondiale (j’ai un côté pingre, au cas où tu n’aurais pas remarqué). J’ai beaucoup pratiqué le « couchsurfing » où le principe est d’être hébergé gratuitement chez des inconnus (ça donne envie n’est ce pas). Il était toujours un peu délicat de se retrouver entre trouver le bon lieu de rendez vous dans une ville inconnue et être à l’heure. À Brunei où je devais retrouver mon hôte chez lui en banlieu je me suis trompée de ligne de bus et c’est proche de la panique que j’ai demandé à obligé un quidam à me prêter son téléphone.

L’évolution de l’homme.

Nous sommes très ponctuels et nous imposons indirectement aux autres de l’être avec nous car il est impossible de nous prévenir d’un éventuel retard. Quand nous nous déplaçons en voiture nous demandons à connaitre tous les signes distinctifs quant au lieu où nous nous rendons, en plus de l’adresse rentrée dans le GPS qui parfois n’est pas assez précise.

La plus grande difficulté à cette vie sans téléphone portable provient du nombre grandissant de services nécessitant un numéro de portable pour y accéder. Lorsque nous avons fait les démarches en ligne pour la création de la carte identité de la descendance il fallait impérativement renseigner son numéro portable sinon l’envoi du formulaire échouait. Conditionner l’accès à un service public à la possession d’un téléphone portable (ou d’un téléphone tout court) me parait complètement injuste.

Désolée cela m’a fait rire.

Lorsque nous achetons en ligne nous recevons un appel sur notre téléphone fixe avec le numéro à renseigner pour valider la transaction. Si nous sommes hors de chez nous (ce qui n’arrive pratiquement jamais) c’est tout simplement mission impossible.

L’Époux et moi sommes tous les deux travailleurs indépendants et pour certains le fait d’être à son compte nécessite d’être joignable partout, tout le temps, pour ainsi maximiser son chiffre d’affaires. Effectivement un couple qui tombe sur notre répondeur va immédiatement après appeler un de nos concurrents qui lui va s’empresser de sortir son plus beau discours commercial. Soit. Ceci dit chacun a un positionnement bien précis, avec des tarifs bien distincts et les couples qui recherchent un lieu comme le notre finiront toujours par nous joindre (pour ceux qui veulent en savoir plus sur ce mystérieux métier c’est par ici). Ne pas avoir de téléphone portable c’est justement se délivrer de cette obligation d’être joignable tout le temps que je trouve insupportable. C’est aussi refuser une intrusion intempestive dans sa vie privée à des moments parfois très inadaptés à l’inverse d’une communication par email qui offrent bien plus de souplesse.

Un portable peut sonner dans des moments très inapropriés…

Ne pas avoir de téléphone portable c’est échapper à une dépendance qui nous isole et qui nous empêche de profiter du moment présent. Certes un outil dépend de l’usage qu’une personne en fera et un détenteur de téléphone n’est pas forcément dépendant. Ceci dit qui arrive à s’en passer dans les transports en commun, dans son lit avant de s’endormir ? Qui refuse de répondre à un appel ou un SMS à table ? Qui n’utilise jamais son portable pendant ses heures de travail ? J’ai eu un portable pendant une dizaine d’années, du 3310 de Nokia à l’Iphone d’Apple. Partout où j’allais mon téléphone devait obligatoirement me suivre ce qui m’a conduit à me sentir dominée par mon propre téléphone.

La triste réalité : une seule personne profite pleinement de ce qu’elle voit.

Ne pas avoir de téléphone portable c’est refuser un objet parmi d’autres dans l’arène publicitaire et commerciale mais qui en cristallise tous les défauts : abonnement avec engagement sur plusieurs années, communication quantitative (appels illimités, heures blanches…) mais rarement qualitative (« t’es où ? », « achète du pain en rentrant du travail »…), surveillance de masse, obsolescence programmée, bilan écologique désastreux…

Tous les ans début février se déroule les journées mondiales sans téléphone portable. Se passer de son téléphone portable pendant 24 heures est-il devenu un fait si exceptionnel, si difficile à atteindre, qu’il soit nécessaire de lui consacrer une journée aux allures de challenge ?

Pour conclure je suis heureuse et fière de vivre sans cet objet soit disant indispensable qui illustre parfaitement la confusion entre besoin nécessaire et besoin superflu. Pour autant nous ne vivons pas une vie déconnectée : nous avons chacun notre tablette, pendant que je tiens mon blog l’Époux lit le journal en ligne…


C’est la fin de cet article, j’espère qu’il t’a plu ! Possèdes tu un portable ? Comment gères tu son utilisation au quotidien ? Serais tu prête à vivre sans ? Raconte moi tout dans les commentaires !

29 commentaires sur “Je Vis Sans Téléphone Portable Et Ça Va Très Bien, Merci !

Ajouter un commentaire

  1. Je n’en ai pas eu pendant longtemps, et cela m’a fait défaut pendant ma recherche de poste pour mon apprentissage (nous n’avions pas de repondeur, mais naïvement, je pensais que les gens me contacteraient par mail). Je me suis lentement laissée enchaînée à mon portable, même si je me laisse la possibilité de ne pas répondre lorsque le moment n’est pas approprié. Mon mari est scandalisé lorsqu’il ne peut pas me joindre immédiatement, et cela me rend dingue qu’il s’attende à ce je lui réponde dans la seconde. J’ai l’impression d’être un chien qu’on siffle. Mais je tiens bon (« j’étais aux WC » ;-))

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire Claire ☀️💕 !

      Je crois que malheureusement je suis devenue comme ton mari, je ne supporte pas quand la personne que j’appelle sur son portable ne me réponds pas 😅. Ou quand la personne décroche pour me dire de rappeler plus tard 😅. Cela me rend chèvre 😂.

      Bonne journée ☀️ !

      J'aime

  2. J’ai un téléphone portable mais j’en fais un usage très très mesuré. Déjà, je déteste quasi « phobiquement » les conversations téléphoniques, c’est mon petit côté névrosée de la vie. Donc les conversations se limitent aux cas urgents. Etant prof, il est en silencieux (sans vibreur, sinon je fais une attaque cardiaque à chaque appel ou message) toute la journée, et c’est rare que je le remette en normal ensuite. J’ai tendance à l’oublier facilement donc. A la maison, je le cherche plus souvent que mes clés! En fait, il me sert plus d’ordinateur de substitution lorsque je n’ai pas envie de me poser à mon bureau! Je ne m’en sens pas dépendante et refuse de le devenir. Ce monde hyper-connecté me paraît d’un triste à mourir, ça me tue de voir tous ces gens qui ne se parlent plus, trop dans leur bulle, partout! Je refuse de devenir ainsi.

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire Mummy 💕 !

      Tu dois faire parti des rares personnes qui ne se laissent pas dominer par leur téléphone portable, bravo 🎉 !

      C’est vrai que c’est lassant de voir que toutes les occasions sont bonnes pour dégainer son portable : à table pour prendre en photo le repas (🤔🤔), dès qu’on s’ennuit, avant de s’endormir…

      Bonne journée ☀️😀 !

      J'aime

  3. J’en parlais pas plus tard qu’hier avec mon chéri ! On réalisait que nos parents n’avaient pas de portables et que quand ils partaient en courses, ils partaient et c’était tout ! Nous, on est habitués à s’appeler, se dire ce qu’on fait… Bref, le portable fait partie de nos vies… Pour ma part, j’essaie de le mettre à distance mais c’est très dur. Déjà parce que mon portable est le moyen principal d’entrer en contact avec les parents qui font appel à moi (donc j’en ai vraiment besoin pour mon métier) mais aussi et simplement car j’y suis habituée. Une question ? Google. Un truc à dire ? Texto. Une idée qui me vient en tête ? L’application note. Mes pâtes sur le feu ? Minuteur … Bref, la liste est longue ! J’en ai pris conscience mais c’est difficile pour moi de le mettre à distance.. Une chose est sure, il est toujours éteint le soir et quand je dors.
    Super intéressant ton article, ça fait réfléchir ! Et moi je ne te regardes pas avec de gros yeux, au contraire ! J’admire !!!

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire très intéréssant 💕 !

      Le téléphone portable peut être pertinent grâce à ses multi fonctions pour éviter de surconsomer inutilement. Par exemple si tu ne possèdes pas d’appareil photo, de minuteur ou de réveil matin 😀. Sauf que beaucoup possèdent une caméra et un appareil photo en plus de leur portable…

      Merci encore, bonne journée ☀️ !

      J'aime

  4. Nous n’avons pas de téléphone fixe depuis 5 ans! Pourquoi ? Parce que je l’ai cassé dans le déménagement ! Et pas envie d’en racheter un ! A part, belle-maman qui pleure pour que l’on achète un, on vit très bien sans !
    Niveau portable, dans mon village, le réseau est en dents de scie! Chez moi ça passe, 100 m plus loin ça passe pas ! A mon boulot, ça passe pas terrible ! Donc niveau utilisation du téléphone, au boulot c’est limité aux appels quand ça passe bien!
    Mon portable sert essentiellement à faire des photos! Au boulot, je gère la page Facebook donc j’ai besoin de faire des photos! Et comme je n’ai pas assez de débit internet, je fais les publications quand je vais dans un endroit qui capte!!!
    Par contre, comme je travaille avec des gens qui sont accro au portable, j’adore les voir déambuler à la recherche du réseau !
    Par contre, pas de portable dans la chambre ! Il restest dans le séjour!

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire 😀😀 !

      Je suis impressionnée par ton utilisation raisonnée du téléphone 👏 ! Pas de téléphone fixe, j’adore, si on peut te joindre sur le portable chez toi pourquoi diable avoir un fixe 👍, ça fait doublon !

      J'aime

  5. Bonjour,
    Très intéressant cet article sur ton expérience sans téléphone!
    C’est tellement rare de nos jours.
    Je pense en faire un usage raisonné mais parfois je me rends bien compte qu’il me coupe du monde réel.
    A méditer!

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire 😀 !

      La tablette me coupe parfois du monde (le monde d’internet et du blogging 😉…) mais vu que je ne la prends pas avec moi quand je sors son impact est bien moindre que celle d’un portable.

      Bonne journée ☀️ !

      J'aime

  6. Je suis une grande stressée de la vie et j’ai peur d’être sans mon téléphone au cas où on devrait me porter secours XD. Mais je suis loin d’être enchainée à mon smartphone. Il m’arrive de le laisser tout le week-end dans un coin sans y toucher. Mais après je culpabilise car c’est le seul moyen qu’ont mes parents (pas tous jeunes) de me joindre en cas de problème. Facebook et les mails eux c’est pas trop leur truc. Gare à toi ô parent indigne si tu n’es pas joignable à tout moment par l’école pour qu’ils t’informent que ton bébé est tombé deux fois aujourd’hui dans la cour et que ce serait cool de penser à le chercher (vécu).

    Je suis une grande fan de la communication par mail et je DETESTE téléphoner aux gens, même dans le cadre pro. Flexible, simple, rapide. Et en plus on peut envoyer des PJ et faire des copier-coller quand on te demande la même chose pour la 157e fois.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire ☀️😀 !

      Je suis tout à fait d’accord avec toi pour les emails 👍. Cela permet de s’exprimer posément, de donner un maximum d’informations que le destinataire pourra lire et relire à sa convenance. Au téléphone parfois tout va trop vite, on bégaye, on fait des phrases dignes d’un enfant de 5 ans (et encore 🙈)…

      J'aime

  7. Ici, nous n’avons pas de téléphone fixe car pour une sombre histoire de coordonnées GPS **promis, ce n’est même pas une blague pas drôle ;)** nous n’avons tout simplement pas de ligne téléphonique.
    Je me sers peu de mon portable comme téléphone, ce qui est un comble pour un téléphone ! Je déteste les conversations téléphoniques et les gens détestent m’avoir au téléphone. Je ne réponds que par oui ou non, même lorsque la question est ouverte 😀 Je réponds au SMS quand j’ai le temps. Mes Pilous n’ont jamais vu mon portable à table et au travail il reste toute la journée en salle des profs. En cas d’urgence urgente l’école et la nourrice savent qu’elles doivent appeler directement le lycée. Et en 10 ans, c’est arrivé une seule fois. J’ai braqué le téléphone d’un élève pour rappeler la maîtresse et finalement l’urgence a attendu que je rentre du travail 😉
    Je pense que cet objet rectangulaire a l’utilité et l’importance que l’on veut bien lui donner et je ne suis en rien choquée du fait que vous fassiez votre vie sans ❤ ❤ ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire 😀 !

      Bravo pour l’absence de téléphone fixe 👏, moi qui pensait que de nos jours tout le monde avait un fixe, je me suis trompée.

      Effectivement tu n’as pas l’air d’être intéressée par ton portable. Se servir d’un portable comme d’un téléphone, voilà qui est bien réducteur 🤣🤣 !

      J'aime

  8. Wahou bravo ! Qui plus est avec ton métier !

    Nous n’avons plus de fixe, donc nos portables sont nos seuls moyens de communication « immédiate ». J’ai longtemps résisté au smartphone, ce qui limitait mon usage du portable, mais depuis 2 ans je suis devenue connectée. Je suis pas mal sur les RS, je mail, je gère le blog, j’achète, bref je fais tout depuis mon tel portable.
    Avant je l’éteignais la nuit mais depuis un triste évènement il est définitivement toujours allumé près de moi (sauf au boulot ce qui élimine quand même 8h de ma journée !).

    Je ne songerai pas m’en passer ! Nous c’est la TV qu’on a banni de notre quotidien 😛 !

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire 👍😀 !

      Au final un seul téléphone suffit, soit le fixe soit le portable. Et le portable a cet avantage de t’accompagner partout où tu vas…

      Bravo d’avoir banni la TV 👏 ! Les quelques documentaires intéressants se regardent aussi depuis internet, donc pas besoin de s’encombrer et de payer la redevance (c’est toujours une économie de faite 😀).

      Bonne journée à toi 👋 !

      J'aime

  9. Je suis partagée entre l’incrédulité et une très profonde admiration. Je suis sûre que si je voulais, je pourrais en limiter l’usage de manière drastique (je déteste les appels téléphoniques moi aussi et ne communique quasiment que par sms). Mais en ai-je vraiment envie? Ce qui me rassure c’est que j’arrive à résister au réflexe de prendre des photos partout tout le temps avec mon portable. J’arrive à profiter des scènes qui se déroulent devant mes yeux.

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire 😀☀️ !

      C’est original, un portable uniquement pour envoyer des SMS 😂 (et pour garder un oeil sur son blog non ?). L’important c’est que cela te convienne après tout 😉.

      Belle journée à toi ☀️ !

      J'aime

  10. Je trouve ça super !
    Pour ma part, je trouve que c’est une super aide mais du coup j’ai tendance à passer trop de temps dessus. En fait surtout quand certains de mes besoins de sont pas rempli. En vacances, je peux me passer totalement du téléphone, ça ne me dérange pas du tout.
    En fait, je pense que c’est comme toute chose, quand il y a dépendance, le soucis n’est pas l’objet. Mais cela demande d’aller creuser ailleurs et se poser les bonnes questions 🙂

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire Claire 😀 !

      Effectivement il est possible d’utiliser raisonablement son portable mais tout est fait pour t’attirer et te retenir (notamment le côté multi fonctions, il y a une application pour TOUT 😬, sans parler des jeux, des réseaux sociaux…)

      Belle journée à toi 😀🌹 !

      J'aime

  11. Merci pour ce super article ! C’est fou que les gens soient si agressifs quant au fait que vous ne possédez pas de portable…chacun vit sa vie comme il l’entend ! Et quoi qu’il en soit, COMMENT ON FAISAIT AVANT ? Je suis en train de lire le très bon roman « Quand sort la recluse » de Fred Vargas et elle parle d’objets qui nous crétinisent. Je crois que c’est complètement le cas pour les téléphones portables. Ils nous bouffent une énergie et un temps de dingue (souvent utilisé de manière totalement improductive pour des réseaux sociaux, des vidéos à la con et des jeux abrutissants genre Candy Crush).
    Pour ma part, je décroche assez complètement de mon téléphone quand je suis en week-end, au point que je me suis déjà fait allumer par ma famille parce que je n’avais pas décroché à deux appels de suite. Non, ça s’appelle juste déconnecter et refuser le principe du « joignable de jour comme de nuit ».
    Tu m’apprends quelque chose avec cette histoire de numéro de portable obligatoire pour certaines formalités administratives !! C’est ridicule !! Comment avez-vous fait du coup ?

    J'aime

    1. Merci Manon pour ton commentaire ☀️ !

      Parfois aussi pour les livraisons suite à achat en ligne il faut impérativement mettre un numéro en 06 ou 07 pour être contacté par le transporteur le jour J. Du coup nous mettons un numéro bidon et dans la case commentaires nous avons juste assez de place pour mettre que le portable ne passe pas chez nous et qu’il faut donc nous appeler sur le fixe au ……. Pénible mais ça marche.

      Pour la carte d’identité nous avons demandé à mon père si on pouvait mettre son numéro dans le formulaire. Il a reçu un SMS pour l’avertir que la carte était prête… La mairie pourrait très bien envoyé un email automatique…

      Belle journée à toi 😀☀️ !

      Aimé par 1 personne

  12. Nous avons fait le choix inverse du tien : ne pas avoir de téléphone fixe. Un portable peut se couper et se mettre en silencieux. Un fixe dont les démarcheurs ont le numéro peut sonner toute la journée et ça me rend dingue ! Je déteste les conversations téléphoniques et mon portable me permet de les limiter en les remplaçant par des messages.
    Chez nous la règle d’or c’est : pas de téléphone à table. En fait je l’utilise comme je le ferais d’une tablette et j’essais de mettre un point d’honneur à l’oublier assez souvent. Je suis surtout dépendante de sa fonction tablette et principalement depuis que j’ai créé le blog. L’homme, par contre, en est complètement dépendant…

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire 😀☀️ !

      En fait vous êtes nombreux à ne pas avoir de fixe, c’est fou, je dois vraiment vivre sur une planète à avoir gardé le fixe et jeté le portable !

      Le portable a ses qualités c’est sûr. Il est multi fonctions, va sur internet, emails, réseaux sociaux, applications, SMS… L’important c’est de l’utiliser raisonablement et c’est bien ça le plus dur.

      Bonne journée ☀️ !

      J'aime

  13. Hello,
    Merci pour cet article intéressant ! J’utilise le portable principalement pour les appels et les messages. Pour ne pas se sentir dominée par mon propre téléphone je ne le consulte jamais au lit 😉
    Dans les transports j’évite de régarder des réseaux sociaux sur mon portable et j’ai toujours dans mon sac une lecture du moment 😉

    J'aime

  14. Et bien moi, je vous admire ! Et je vous trouve courageux. La transition n’était-elle pas compliquée ? Tu as dû, effectivement, te rendre compte à quel point il était présent dans ta vie… Mais est-ce que c’était difficile ou tout de suite libérateur ?
    En tout cas, j’essaie au maximum de ne pas être prisonnière de cet objet et je le délaisse souvent, pour même l’oublier, ce qui me fait un bien fou. Mais je crois que je serai incapable de ne plus en avoir du tout. J’en ai eu un TRES TRES jeune parce que ma mère était très inquiète quand elle travaillait et qu’elle voulait que je sois joignable partout. C’est effectivement synonyme de sécurité pour moi. Mais je sais bien qu’on peut s’en sortir sans, c’est logique…
    Merci pour cet article passionnant 🙂

    J'aime

  15. Alors moi je n’ai pas de fixe mais par contre un portable si ! J’ai toujours peur d’en avoir besoin au cas où je serai dans une situation qui implique de demander de l’aide. Mon téléphone m’a déjà « sauvé » lorsque je me faisait « déranger  » dans la rue (ex parisienne), à la moindre situation louche je sortait mon téléphone pour faire mine d’être en conversation téléphonique ou pour simplement alerter les personnes malveillantes que j’être prête à téléphoner pour être secouru, prévenir d’un danger… etc
    Aujourd’hui j’aurai du mal à m’en passer mais je n’y suis pas scotché non plus.
    Merci pour ton témoignage très intéressant et courageux comme le dit Justine.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :