La Face Cachée Des Comptines Pour Enfants

Avertissement : cet article est interdit au moins de 18 ans. Si tu appartiens à la catégorie des minus je t’invite à aller visionner un épisode du monde des Titounis pendant que nous les adultes parlons de choses sérieuses.

Au menu de cet article décadent : cannibalisme, torture en veux en voilà et libertinage. Il y en aura pour tous les goûts !

Mais de quoi parle t-on exactement, de Games of Thrones, d’un film d’horreur à l’affiche, d’une énième blague pourrie de Jean Marie Bigard ? Où peut on réunir autant de thèmes affriolants ? Dans les comptines pour enfants bien sûr !

Car malgré une apparence innocente les paroles légères des comptines que nous fredonnons à nos enfants cachent souvent des vérités inavouables. Il suffit de se pencher sur la symbolique des mots pour découvrir une toute autre histoire.

Décryptage.

La souris verte

Pourquoi la souris est elle verte ? Qui sont « les messieurs » ? Pourquoi la tremper dans l’huile et dans l’eau ? Depuis quand peut on changer une souris en escargot ? Est ce que ces paroles loufoques ne seraient tout simplement pas le fruit d’une consommation excessive d’un produit aussi vert que ladite souris ?

L’auteur probable de la souris verte.

Notre charmante souris verte fait en fait référence à un soldat qui pendant la guerre de Vendée fut ébouillanté dans de l’eau puis dans de l’huile. L’image presque mignonne de « l’escargot tout chaud » devient la vision horrifiante du corps méconnaissable de la victime. Voilà.

Il court il court le furet

Et non cette comptine ne retrace pas la course folle du furet dans les bois ! Dans les paroles se cache une habile contrepèterie, c’est à dire la permutation de plusieurs sons afin d’obtenir une nouvelle phrase au sens indécent masqué à première vue par l’apparente innocence de la phrase initiale.

Exemple : « elle est folle de la messe » devient « elle est molle de la fesse » ou « il ne faut pas chourrer le bien du voisin » devient « il ne faut pas bourrer le chien du voisin » (un choix de contrepèterie tout en finesse tu en conviendras).

Je te laisse donc deviner la contrepèterie grivoise qui se cache derrière il court il court le furet…

Voici le « furet ».

Au clair de la lune

L’ami de Pierrot est-il un boulet romantique qui tambourine chez ses voisins malgré l’heure tardive pour écrire une urgente lettre à sa dulcinée ? Ou bien est-il un chaud lapin qui utilise un prétexte futile pour aller draguer la voisine ? Au clair de la lune est l’exemple parfait d’une comptine à double sens.

Quand Pierrot lui répond « va chez la voisine, je crois qu’elle y est, car dans sa cuisine on bat le briquet » l’expression battre le briquet a deux significations : celle de faire une étincelle en frappant la pierre à briquet et celle d’avoir un rapport sexuel. La chère voisine aurait-elle donc la cuisse hospitalière ?

Viennent ensuite ses paroles : « Au clair de la lune, l’aimable lubin, frappe chez la brune ». Autrefois le mot lubin servait à désigner un moine au comportement répréhensible sous tout point de vue. Puis « Elle répond soudain, qui frappe de la sorte, il dit à son tour, ouvrez votre porte, pour le dieu d’amour ». Dans certaines versions d’Au clair de la lune notre lubin supplie la voisine de le laisser rentrer « pour l’amour de dieu ». À l’inverse « pour le dieu d’amour » a un sens tout autre et ressemble plus à de la séduction.

Dans le dernier couplet « On chercha la plume, on chercha le feu, en cherchant d’la sorte, je n’sais c’ qu’on trouva, mais j’sais que la porte, sur eux se ferma » on se doute bien que la brune n’est pas en train d’éclairer notre lubin concentré dans l’écriture de sa lettre (à moins d’être une grande naïve).

À voir quelle version tu préfères…

Il était un petit navire

Voilà une merveilleuse comptine pour nous éveiller en douceur aux joies du cannibalisme ! Sur un air enjoué Il était un petit navire retrace l’histoire d’un petit marin qui est désigné pour être mangé car l’équipage de son navire n’a plus rien à se mettre sous la dent.

Si comme moi tu me connais que le premier couplet voici le reste de la comptine : « Au bout de 5 à 6 semaines les vivres vinrent à manquer, on tira à la courte paille pour savoir qui serait mangé, le sort tomba sur le plus jeune, c’est donc lui qui fut désigné, on chercha alors à quelle sauce le pauvre enfant sera mangé, l’un voulait qu’on le mit à frire, l’autre voulait le fricasser ».

Une comptine qu’il vaut mieux de pas chanter en entier à ses enfants.

Jean Petit qui danse

Jean Petit qui danse est souvent utilisé pour enseigner les parties du corps humain. Les paroles sont à première vue simple simples et basiques mais nous n’avons pas les bases (référence hautement intellectuelle comme d’habitude).

Cependant cette comptine serait basée sur l’histoire de Jean Petit qui fut un des meneurs de la révolte populaire des croquants au 17ème siècle. Il fut arrêté et fut condamné au suplice de la roue. Tous ces membres sont brisés les uns après les autres au fur et à mesure que le bourreau fait tourner la roue. Entre les membres désarticulés, les soubresauts de douleur et le mouvement de la roue (pour les détails macabres c’est cadeau) tu comprends mieux pourquoi cette chanson a pour thème toutes les parties du corps qui dansent…

Sois heureuse de vivre au 21ème siècle.


C’est la fin de cet article sur la signification des comptines pour enfants ! Étais tu au courant du double sens de certaines paroles ? Qu’en penses tu ? Vas tu continuer à chanter ces comptines à tes enfants ?

Publicités

35 commentaires sur “La Face Cachée Des Comptines Pour Enfants

Ajouter un commentaire

  1. J’adore !! Je connaissais l’histoire pour la plupart, mais pas celle de la souris verte. C’est en effet abominable ce que nos bambins reprennent en chœur ! Finalement je ne sais pas s’il y en a beaucoup qui sont correctes, La mère Michel doit bien avoir ses petits secrets, et la Claire Fontaine n’est sans doute pas si claire que ça 😉
    Je n’ai donc plus aucun scrupule à leur passer les chansons des férias, le Bal Masqué ou même Lilly Allen et son sympathique *uck you (ils adorent)

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire ☀️ !
      Effectivement je trouve qu’il a des sous entendus dans beaucoup de comptines sans toujours être grivois ou violents.
      En tout cas avec la chanson de Lilly Allen tu y vas fort, là les paroles sont plus que claires 🤣 !!

      Aimé par 1 personne

  2. Au clair de la lune, je suis toujours gênée de la chanter à mes enfants à la curiosité digne de l’inquisition surtout avec la partie où la porte se ferma sur eux. C’est assez explicite quand même …

    Mais pour Jean Petit et la souris verte je n’en avais aucune idée … Punaise c’est glauque quand même la sourie verte. Et c’est une de des préférées des enfants …

    J'aime

    1. Maintenant à chaque fois que tu chanteras « ça fera un escargot tout chaud » tu auras l’image d’un corps humain cuit (peut être même saignant 🙈) à la place de l’escargot innocent 😂.
      Merci pour ton commentaire, belle journée ☀️ !

      J'aime

  3. Brrr, ça fait froid dans le dos ton affaire! Bon, déjà de base, je n’aime pas les comptines, justement parce que les paroles sont idiotes et/ou peu claires. Certes, maintenant, je comprends mieux pourquoi… Et suis d’autant plus ravie que La Bête affectionne plus de chanter de l’Indochine que des comptines.

    J'aime

    1. Oui je te comprends, les comptines ce n’est pas hautement intellectuel 🤔. La souris verte je n’ai jamais vraiment aimé car il n’y a avait pas de sens, maintenant j’aime encore moins !!
      Merci pour ton commentaire, belle journée ☀️

      J'aime

  4. Il y a un nombre de fois incalculable où j’ai buggé en plein temps chant avec les enfants en réalisant les paroles… Et avec mes collègues, c’est souvent des parties de rigolade 😉 Mais c’est vrai que quand on écoute certaines paroles, on prend peur :p
    « Auprès de ma blonde, qu’il fait bon, fait bon dormir…. » Hahah !

    J'aime

    1. Effectivement tu dois être la spécialiste des comptines pour enfants 👍 !! Je me demandais si les comptines d’autres pays sont également truffées de sous entendus mais à part Twinkle Little Star et La cucaracha je n’en connais pas.
      Bon dimanche à toi ☀️

      J'aime

  5. Je ne savais rien de tout ça et j’ai vraiment ri! Ca ne m’empêchera pas de continuer à les chanter à mon fils mais je vais envoyer ton post à mon mari histoire qu’on puisse se marrer ensemble quand Ezra les reprendra en coeur!

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire, ravie de t’avoir fait rire !
      Effectivement maintenant j’ai beaucoup de mal avec Jean Petit et La souris verte 😅 car je vois les corps torturés dans ma tête 🙈.
      Bon dimanche ☀️

      J'aime

    1. Maintenant tu sais qu’en chantant ces comptines tu encourages la torture, bravo 🤣 !! Je te laisse réfléchir avec « l’escargot tout chaud » fraichement ébouillanté 😉.

      J'aime

  6. J’avoue que j’étais au courant pour certaines… mais pas toutes! La souris verte… tu viens de briser mon enfance 😂😂.
    Comme quoi, la vie en fait… c’est pas un compte de fée!

    J'aime

  7. J’ai bien ri en lisant ton article, je connaissais déjà l’explication pour la souris verte et le furet mais pas pour les autres. Mon mari (allemand) a complètement bloqué quand il a entendu « j’ai du bon tabac dans ma tabatière » pour la première fois. Il m’a demandé si c’était vraiment une chanson pour enfants. 😉

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire ☀️! Je suis contente de t’avoir fait rire 😉. C’est vrai que « j’ai du bon tabac dans ma tabatière » est le reflet d’une époque lointaine où fumer était sans risque…

      Aimé par 1 personne

  8. Je connaissais la face cachée de ces comptines pour enfants qui paraissent innocentes mais qui ne le sont absolument pas. C’est comme pour les contes de fées comme celui de la Belle au bois dormant qui s’avère être plus horrible que celui que la version « contemporaine » notamment celle de Disney veut nous faire avaler. Pour les comptines c’est pareil. D’ailleurs je remarque que tu ne parles pas de la chanson « À la pêche aux moules « qui parle de pédophilie de manière subtile.

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire ☀️ !
      Effectivement je ne parle d’à la pêche aux moules car je déteste cette chanson, elle me met immédiatement mal à l’aise 😅. Dans l’analyse que j’ai lu de cette comptine la petite fille se fait violer par les garçons de la ville et le panier qu’on lui a pris symboliserait sa virginité 🤔. Au final j’ai trouvé ça un peu tiré par les cheveux et j’ai préféré ne pas l’inclure dans l’article.

      J'aime

  9. Oh la vache, c’est trash pour Jean-Petit qui danse 😯 Tu m’as choquée pour la journée 😆 Merci beaucoup pour cet article qui m’a fait sourire 🙂 – il est vrai qu’on utilise tellement d’expressions et de comptines dont le sens premier nous échappe ! C’est toujours mieux que la théorie du complot pour briller en société xD

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire ☀️ !
      Tu ne pourras pas chanter une souris verte sans avoir l’image d’un corps ébouillanté dans de l’eau puis qu’on a fait frire 😅😅, charmant n’est ce pas ?

      J'aime

  10. On m’avait déjà expliqué ces doubles sens (non mais Il Coure le Furet quand on y pense c’est magique de chanter ça a des enfants) et du coup on s’en tient à La Famille Tortue et à Ah les crocodiles 😁

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire ☀️ !

      C’est vrai qu’une fois que l’on sait quelle est la vraie signification des comptines on a du mal à les chanter à nos enfants ! La souris verte ne passe plus du tout chez moi, elle le fait froid dans le dos 😂 !

      J'aime

  11. Ahahah effectivement, j’avais entendu parler de tout ça.. Il court, il court le furet, c’est la pire, selon moi… J’éviterai toutes ces chansons quand j’aurai des enfants ahah, en plus, on commence à s’en lasser un peu, non ? Merci pour cet article hyper drôle à lire en tout cas 😀

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire ☀️ !
      J’étais déjà lasse de la souris verte avant même de devenir maman 😂, maintenant je l’aime encore moins 😅. Sinon il y a des comptines sympas sans ambiguïté en anglais et en espagnol (et certainement dans d’autres langues 😀).
      Bonne journée ☀️

      Aimé par 1 personne

  12. Vive les contes et comptines pour enfants, avec leurs merveilleux sens cachés (ou pas)… à chaque fois qu’on aborde le sujet, je vois Florence Foresti racontant le Petit Poucet 😂.
    En tout cas merci pour le petit rappel historique, j’ai bien ri !

    J'aime

Répondre à mamanchambouletout Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :