La France Fait Elle Vraiment La Promotion De L’Allaitement ? La Réponse Est NON !

Suite à la semaine de la mobilisation pour l’allaitement maternel j’ai envie de pointer du doigt l’attitude de notre beau pays la France qui ne prend toujours pas position en faveur de l’allaitement malgré la signature de la déclaration d’Innocenti en 1990 qui vise à « renforcer une « civilisation de l’allaitement maternel », énergiquement défendue contre l’incursion d’une « civilisation du biberon” ».

L’allaitement maternel est largement minoritaire en France : seulement un enfant sur dix est encore nourri au sein à un mois et 40% des femmes renoncent à l’allaitement avant même la naissance de leur bébé.

7B7A6BA4-2424-467E-8750-30B9AC925148
Soyons positif : il y a une belle marge de progression.

Pour moi tout est fait, parfois insidieusement, pour provoquer un sevrage anticipé. Tout commence à la maternité où le personnel médical n’a ni le temps ni les compétences requises pour aider à la mise en place de l’allaitement : le biberon est proposé parfois avec insistance, les seins sont pincés sans ménagement, les bouts de sein sont distribués à tout va…

Depuis le début des années 2000 la future maman peut choisir d’accoucher dans une maternité portant le label Ami des Bébés qui garantit une qualité d’accueil du nouveau-né et de ses parents dont notamment un soutien efficace envers l’allaitement. Toutes les maternités ne devraient elles pas être Ami des Bébés ? Pourquoi seule une poignée d’établissements répond aux critères d’exigibilité du label ?

0400A864-FA9C-44A2-AB2E-84752E47C640
Cela en dit tout simplement long sur les priorités des maternités en France…

De nombreuses mères allaitantes débutent le sevrage dès la fin du 1er mois en perspective de la reprise de leur travail. Le premier mois d’allaitement est certainement le plus difficile avec le lancement de la lactation, le rythme des tétées à adopter, les éventuelles douleurs à gérer… C’est au moment où les gestes deviennent plus naturels et où des habitudes s’installent qu’il faut alors sevrer l’enfant. Quel dommage.

Les plus persévérantes décident de tirer leur lait au travail. Cette minorité de femmes doit alors faire face aux réflexions des collègues, s’isoler lors des pauses dans des locaux souvent inadaptés, le tout dans un climat généralement peu propice à l’expression du lait. Maintenir une lactation abondante dans ces conditions relève du miracle.

4E77FD35-663E-4A31-A166-32419C1C19CD
Tire lait et lactation abondante ? C’est un MIRACLE !

Il n’existe pas d’article de loi spécifique concernant les femmes qui souhaitent tirer leur lait sur leur lieu de travail. Ce n’est que lorsque qu’il y a plus de 100 salariées que l’employeur peut être contraint d’aménager dans son établissement des locaux dédiés à l’allaitement. Autrement dit pour les entreprises dont le personnel est inférieur à 100 salariées la jeune maman doit se débrouiller seule.

Le plus grand responsable du faible taux d’allaitement en France est certainement la formation très insuffisante du corps médical sur l’allaitement. Si les sages-femmes et les puéricultrices recoivent des cours théoriques plus approfondis les stages sur le terrain ne leur permettent pas toujours une expérience concrète par exemple dû au manque de temps dans les maternités.

Puisqu’il n’y a pas d’apport théorique et pratique cohérent, le corps médical véhicule de fausses idées, des attitudes héritées de leur environnement socioculturel et de leurs expériences personnelles soit de non-allaitement soit d’allaitement écourté. Les principes de base liés à la lactation et les obstacles fréquemment rencontrés sont méconnus.

07CE3A4F-3A23-47EE-9B08-12761D89678C
Heureusement que la Leche League existe pour sauver nos allaitements !

Mon parcours d’allaitement n’est certes pas le plus chaotique, d’autant plus que j’allaite toujours, mais il témoigne tout de même des âneries débitées par de soit disant professionnels. Selon le corps médical il fallait que je mette ma descendance de 5 mois au régime car elle était « trop grosse ». Il fallait ABSOLUMENT que je donne un yaourt par jour dès l’âge de 6 mois tout en veillant à ne pas dépasser un nombre maximal de tétées. Il fallait après un an d’allaitement que je passe à autre chose car je ne faisais que me faire plaisir. De nos jours défendre son droit d’allaiter revient malheureusement trop souvent à passer pour une extrémiste.

32BF85C7-C983-470E-8171-550F2E3295EB
Attention, plus une mère allaite longtemps et plus elle devient têtue.

Dans notre société moderne où les femmes se sont émancipées l’allaitement est devenu synonyme de servitude et d’isolement. Le sein n’est plus vu pour sa fonction première mais comme un objet érotique et publicitaire. Cette vision faussée du corps des femmes et de l’allaitement engendre des idées reçues qui ont la peau dure : allaiter déformerait la poitrine, allaiter reviendrait à abandonner sa vie sociale et à délaisser son conjoint… Comment une mère peut elle prendre la décision d’allaiter quand ces rumeurs persistent autour d’elle ?

3181F550-9BA4-4DFB-8A4D-2C4F8672B212
Cette scène de co-allaitement n’est elle pas magnifique ?

Si l’allaitement d’un jeune bėbé est globalement assez bien perçu celui d’un bambin qui parle et qui marche continue de choquer. Personne ne semble vouloir entendre que l’OMS recommande un sevrage entre 2 et 7 ans. L’allaitement d’un bambin est pourtant beaucoup moins contraignant car il ne représente plus les mêmes enjeux, l’enfant étant diversifié. Idéalement les mères devraient avoir la possibilité de donner le sein partout où elles se trouvent, sans craindre les regards, quelque soit l’âge de l’enfant.

983CEC70-E65F-470C-BB78-3959E5154F60
Voilà un exemple de campagne ici au Canada que j’aimerais voir en France.

Pendant ma grossesse j’ai lu le livre « Enceinte tout est possible » de Renée Greusard qui m’avait profondément choquée. L’auteur évoquait ce bébé infernal qui rugissait de faim si souvent la nuit, l’épuisement et les crises de larmes, les belles journées ensoleillées qu’elle devait pourtant passer enfermée chez elle avec son bourreau puis la délivrance  et le soulagement lors du sevrage induit par la reprise du travail. Elle assure même être pleine d’empathie pour les prisonniers de guerre car elle juge avoir vécu une expérience similaire avec son fils.

59C06ECD-FDB8-4160-A23F-60CC617F252B
Comme quoi nous vivons vraiment toutes la parentalité à notre manière.

Il s’agit de son expérience dont elle a bien sûr le droit d’en faire le récit mais la dureté de ses paroles ont réussi à me faire douter de mon choix d’allaiter. Ce livre fut best seller pendant quelques mois et je n’ose imaginer l’impact qu’il a pu avoir sur des jeunes femmes enceintes qui ne bénéficient pas du même environnement pro-maternage que le mien. Le problème est que cette jeune mère allaitante a connu une incroyable détresse face à un bébé très demandeur qui témoigne de son isolement, d’un manque d’accompagnement et de soutien.

E6160662-9202-4DBA-9B98-FE665B0D819F
Quel serait son souvenir de l’allaitement si son conjoint avait pu prendre un congé paternité plus long ?

Dans les pays nordiques, les taux d’allaitement sont très élevés au démarrage, plus de 95%, et à 6 mois environ 70% des bébés sont toujours allaités. Cette « culture de l’allaitement » prend racine dans les nombreuses campagnes de sensibilisation, un réseau de maternités Ami des Bébé plus dense qu’en France, un congé parental de 18 mois où la quasi intégralité du salaire est maintenu, un corps médical mieux formé, des lycéens informés des bienfaits de l’allaitement lors des cours d’éducation sexuelle…

En Angleterre, où les taux d’allaitement sont aux ras des pâquerettes, le gouvernement envisage d’octroyer une rétribution financière aux mamans au fur et à mesure que l’allaitement dure.

Pour d’autres le taux d’allaitement ne pourra progresser que si l’accès au lait industriel est limité. Dans son livre « Le Problème Avec L’Allaitement » James Akré milite pour interdire la vente libre du lait artificiel et pour qu’il ne soit disponible que sur ordonnance aux mères qui ne peuvent réellement pas allaiter ou qui doivent suivre des traitements médicamenteux lourds. Il revendique le droit du bébé à bénéficier du meilleur lait pour sa croissance, idéalement celui de sa mère ou sinon d’une nourrice.

FB2DACDB-0A47-4D7D-A37A-57046951DBD0
L’auteur est très ouvertement anti lait industriel, âmes sensibles s’abstenir.

Pour terminer les femmes ont besoin du soutien de la société dans son ensemble, que l’allaitement soit accepté comme une norme sociale, faisant partie de la vie, et comme étant le prolongement normal de la grossesse. Si d’autres pays européens ont su intégrer l’allaitement dans leur culture la France peut donc également y arriver, mais encore faudrait il le vouloir.

——
Vaste sujet que la promotion de l’allaitement ! Selon toi quelles mesures devraient être prises pour que plus de mamans décident d’allaiter ? Faut il forcément s’attaquer au lait artificiel pour que les taux d’allaitement augmentent ? Je t’attends dans les commentaires pour en discuter !

18 commentaires sur “La France Fait Elle Vraiment La Promotion De L’Allaitement ? La Réponse Est NON !

Ajouter un commentaire

  1. Peut-être que parler de l’allaitement à l’école dans les cours d’éducation sexuel auprès des jeunes filles peut s’avérer intéressant notamment avec l’intervention d’une sage-femme ou d’une personne de la Leche League?. Après l’allaitement c’est pas forcément un truc innée chez certaines femmes, sans parler de celles qui ne peuvent pas pour des raisons X ou Y notamment de santé. Contrairement à toi, je trouve que de plus en plus de jeunes femmes allaitent leurs bébés, enfin dans mon entourage amical, familiale et professionnel, ce qui selon moi est plutôt bien pour que l’allaitement soit accepter par la majorité des femmes, mais bon ça reste mon avis personnel.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire 🤗 !
      Les derniers chiffres sur les taux d’allaitement font plutôt état d’une stagnation, voir même depuis l’année dernière d’une légère baisse. Le taux à la naissance est peut être en augmentation mais il dégringole très très vite 🤔. Par contre il est vrai que le lait maternel est enfin reconnu comme le meilleur aliment pour bébé ce qui n’était pas le cas à l’époque de nos parents.
      Je suis tout à fait d’accord pour des campagnes de sensibilitation dès le lycée, quitte à rabacher d’année en année pour que cela rentre dans tous les petites têtes 😉.

      J'aime

  2. Je ne serai pas aussi radicale que cet auteur, à attaquer directement le LA, parce que je crois (utopiquement ?) plus en l’éducation qu’en la répression et la censure. En revanche, je dis OUI à la culture nordique qui parle de l’allaitement dès le lycée, et donne les moyens aux femmes de mener un allaitement long et de les aider (parce que 10 semaines de congé maternité … la blague !). Comme tu le dis si bien, c’est le manque culturel de l’allaitement qui fait défaut en France, et surtout la non implication des autorités. On peut très bien le remarquer lors de la SMAM, personne n’en parle en dehors des averties, il n’y a pas d’affiches, d’évènements grand public, de vulgarisation … Bref, la France se contrefout de l’allaitement, clairement.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire 🤗 !
      Je ne suis pas non plus d’accord avec la prise de position radicale de James Akré car il place les besoins du bébé avant celui de la mère. Cela me rappelle un peu trop les discours anti-avortement où on parle du droit à la vie de l’enfant comme étant plus important que le droit des femmes à disposer de leur corps 🤔.
      Par contre je trouve regrettable que les publicités pour lait deuxième âge soient autant omniprésentes dans les magazines de parentalité (comme 9 Mois ou Parents Magazine). Aucune image d’allaitement, aucune campagne de sensibilisation, à la place c’est du biberon/lait artificiel de A à Z 😳. En Norvège toutes les publicités pour lait infantile sont interdites et je trouve ça super 👍. En France c’est uniquement le lait premier âge qui est interdit 🤔.

      J'aime

      1. Ah tiens, je ne savais pas que la pub pour le LA 1er age était interdite … c’est une bonne chose! En effet, c’est honteux d’en voir autant : magasines, TV, dans ma PMI il y en a pas mal aussi … Dans la Boite Rose de la Maternité !!

        J'aime

        1. Oui c’est interdit depuis 1994 👍. Si la publicité de tous les laits artificiels était interdite l’impact serait tellement plus fort !! À la place des mesures ont été prises pour interdire les mots « maternisé » ou « humanisé », pour mentionner la supériorité de l’allaitement…

          J'aime

        1. Je te préviens il est très TRÈS remonté contre le lait artificiel 🤗. Il le critique avec beaucoup de vigueur, et même de témérité, mais son livre est extrêmement bien documenté et toutes les sources sont citées à la fin de chaque chapitre.

          J'aime

  3. Article très intéressant. Pour moi l’allaitement est quelque chose de tellement naturel que je ne comprend même pas que la question puisse être posée. J’ai une famille complètement pour le naturel et depuis que je suis enfant j’ai cette image de l’allaitement comme étant quelque chose de doux, un lien unique entre la mère et l’enfant qui se prolonge après l’accouchement. Je ne jugerai jamais une femme qui n’allaite pas car je ne connais pas son histoire. Elle peut prétendre être contre pour telle ou telle raison alors qu’elle n’a en réalité pas été accompagné pour entretenir ses montés de lait… On ne connait pas l’histoire et le niveau de fierté des gens… Moi j’ai toujours voulu le plus naturel pour mes petits bouts et tant pis pour le regard des autres. C’est mon éducation, mes choix, la santé de mes enfants. Evidemment il n’y a pas mieux que le lait maternelle. Cependant les mesures qui ressembleraient à une punition pour les mamans qui n’ont pas pu ou qui ont « échoué » sur cette voie me feraient mal pour elles. Je pense qu’une prévention suffit. Quelques stars qui en parlent… une mode qui surgie. Les gens sont assez bornés, si leurs « idoles » leurs disent que c’est « cool », les fans allaiterons. C’est triste à dire mais les phénomènes de modes passent mieux que les vraies résolutions exposées par des professionnels.
    Une femme qui a envie aura plus de chance de réussir son allaitement qu’une femme qui ne veut pas en entendre parler, même si elle en a les moyens.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire EM 😘 !
      En tant que lectrice de Voici (ne jugeons pas mes lectures 🙈) je peux te dire qu’il y a de plus en plus de célébrités qui allaitent et qui en sont fiers ! Reste que les photos de bébés qui tètent sont régulièrement censurés sur les réseaux sociaux… mais par contre les photos vulgaires de Kim Machintruc en string ça passe 🤔.
      Je suis tout à fait d’accord pour des campagnes de sensibilisation 👍 car l’allaitement est pratiquement invisible en France. Pareil interdire le lait artificiel me semble être une mesure trop agressive 😧, le mieux est de laisser les femmes faire un choix éclairé mais encore faut il qu’elles soient en possession de toutes les informations… Il faut aussi bien rectifier certaines idées reçues sur l’allaitement qu’en déconstruire d’autres sur le lait artificiel (papa qui s’implique = biberon par exemple 😳).

      Aimé par 1 personne

  4. Ton article est super intéressant ! Il soulève bien des sujets importants… En tous cas, sans être dans l’extrême d’interdire le lait en poudre (car chaque femme doit être libre de faire ses propres choix), je pense qu’on peut faire bien des efforts pour la promotion de l’allaitement !!!! Beaucoup, beaucoup, de fausses idées, d’étiquettes collent à l’allaitement et si nous étions plus sensibilisés, ça tordrait le cou aux idées reçues ! La France va y arriver !! J’y crois moi ! Avec la volonté, on va y arriver ! (Et ça, même si le mouvement est mené majoritairement par des citoyens militants 😉 )

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire ☀️ !
      Le problème c’est que le gouvernement se contrefout de l’allaitement ! À part la Leche League et des mamans dont la portée est très limitée (comme par exemple sur un blog 😉) personne ne fait la promotion de l’allaitement 🤔. Peut être qu’il faudrait commencer par rappeler pourquoi il est important de promouvoir l’allaitement lorsqu’il existe sur le marché une alternative d’assez bonne qualité ? Si seulement les femmes étaient VRAIMENT informées…

      J'aime

  5. Je suis tout à fait d’accord avec toi, on a pas du tout une culture de l’allaitement en France. Les professionnels ne sont que très peu formés étant donné que ce n’est pas du « médical » donc pas essentiel (entendu d’une responsable d’une école de sage-femme parisienne). Le congé paternité français est une honte, m’en parle même pas.

    Nous avons mené une recherche d’une conseillère en lactation avec une copine qui va bientôt accoucher (étant donné que je bosse dans le côté médical) et il n’y avait pas de professionnels conventionnés. Une consultation coûte plus d’une cinquantaine d’euros et tout le monde ne peut se le permettre malheureusement.

    Par contre sur l’idée de l’auteur du bouquin de ne plus laisser le lait artificiel en vente libre, je pense que ce serait la porte ouverte à des gros soucis sanitaires. Les femmes qui ne peuvent voir un médecin dans des délais raisonnables (et ils sont courts quand bébé hurle) vont se tourner vers internet et acheter des laits dont la qualité sera très incertaine. Ou alors passer carrément au lait de vache avec les problèmes que cela comporte.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire 🤗 !

      Au début quand mon allaitement ne se passait pas très bien j’avais trouvé une conseillère en lactation mais en plus des 50€ de consultation je devais lui payer le déplacement avec un tarif fixe par kilomètre et sachant qu’elle était à 1h20 de route c’était juste financièrement impossible 😧. Personne vers qui se tourner et avec la tentation du biberon c’est compliqué 😔. Il y a bien les réunions Leche League dans les grandes villes mais c’est plus pour se rencontrer des mamans que pour régler un problème urgent 😔…

      Garder le lait artificiel sur ordonnance c’est trop radicale, trop rentre dedans, d’autant plus que les pays nordiques prouvent qu’il est possible d’avoir d’excellents taux d’allaitement tout en gardant une alternative de disponible sur le marché. Si seulement la France pouvait s’inspirer de ces pays…

      J'aime

  6. Interdire la vente libre du lait artificiel ?! Non mais on croit rêver. Et pourquoi pas mettre toutes les mères sous vidéosurveillance pour vérifier qu’elles ne donnent pas du lait artificiel en douce et les mettre en taule pour mal traitance si c’est le cas ? J’ai choisi de ne pas allaiter et m’a fille s’en porte très bien, merci. Heureusement on ne m’a pas sommee de me justifier. C’est un choix libre et éclairé, et que je referai certainement si j’ai un 2ème enfant. Qu’on nous lâche les seins par pitié, qu’on allaite longtemps, peu ou pas du tout. Dans mon entourage, je ne vois aucune différence entre les gamins allaités et ceux nourris au lait artificiel, n’en déplaise aux études partiales pro allaitement. Quand le retour au naturel et la promotion de l’allaitement deviennent une idéologie, c’est dangereux pour nos libertés individuelles.

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire 🤗 !
      J’espère que tu as bien compris que c’est son avis à lui, pas le mien ! Je vois que cela t’a irrité et j’en suis désolée 😔.
      Je préfère largement donner le choix aux mamans plutôt que de les restreindre et potentiellement les rendre malheureuses.
      Je précise que cet article ne juge ni les mamans qui n’allaitent pas ni les laits artificiels en général 😉. Si tu n’allaites pas par choix et que cela te convient très bien je ne peux qu’être ravie pour toi 👍.

      Aimé par 1 personne

  7. Ouhla je viens de lire ton article, ainsi que celui sur tes agacements au sujet de l’allaitement et j’ai tellement à te répondre que je pourrais en faire un livre …. Je vais tenter de la faire courte mais ca va etre dur 🙂

    A la fin de ton billet tu demandes « Selon toi quelles mesures devraient être prises pour que plus de mamans décident d’allaiter ? » …. Selon moi aucune et honnetement je trouve ça problématique/infantilisant de se dire que les mamans qui ont décidé de ne pas allaiter auraient pu prendre une autre decision si la politique/les médias/ …. leur avaient vendu un autre son de cloche.

    L’idee ne devrait pas etre de convaincre plus de nanas d’allaiter mais d’aider celles qui veulent allaiter a mener a bien leur projet.

    J’habite en Allemagne depuis 10 ans, c’est un pays très pro-allaitement (au meme sens que pro-palestine ou pro-vie, clairement il ya deux camps et ils ont choisi le leur) , on m’a vanté en long en large et en travers les bienfaits de l’allaitement, j’ai accouché dans un hôpital ami des bébés – pas le choix il n’y avait que ca, la plupart des femmes dans mon entourage ont allaité, je vois des femmes qui allaitent des enfants qui marchent tous les jours et ca n’a rien changé à mon choix de ne pas allaiter… A un moment il faut accepter que certaines femmes ne veulent pas allaiter et que c’est comme ça.

    Par exemple ,déconstruire que le papa ne sera pas aussi impliqué que toi si tu allaites n’y changerait rien voire ce serait un peu prendre les femmes pour des c****** (perso j’ai dans mon entourage beaucoup de couples avec des papas super impliqués -je te parle de gars qui prennent des congés parentaux de plusieurs mois- bien que la femme allaite mais bon faut pas se leurrer, la femme est quand méme plus experte sur la nourriture, se lève la nuit ou prend du temps pour tirer son lait, bref les rôles ne peuvent pas être aussi égaux qu’il le sont quand on choisit le biberon – c’est la nature qui veut ca et il n’y a aucun mal évidemment )

    (Sans cesse mettre les reco. de l’OMS en avant me semble aussi contreproductif quand clairement c’est un organisme qui n’a pas toujours ete a la page (ils ont quand meme classé l’homosexualité comme un trouble mental jusque dans les 90s, ils ne recommandent pas la DME, ils vendent l’allaitement comme un moyen de contraception fiable a 98% bref ….quand on a été à l’école française, on a été formé à remettre les choses en question, c’est compliqué de tout à coup juste accepter comme ça les recommandations d’un organisme juste parce que)

    L’autre chose dont il faut se rendre compte c’est que la France a toujours été un pays qui avait un problème avec l’allaitement…. Bien avant le lait en poudre, les femmes qui en avaient les moyens envoyaient leurs enfants en nourrice, ce qui n’etait pas le cas dans les pays que tu evoques… Un peu comme si tous les pays avaient eu cette « aversion » pour l’allaitement depuis des siecles mais que certains avaient reussi à le reintegrer alors que ce sont des pays qui d’une manière générale ont un rapport bien different avec la nature (en scandinavie comme en Allemagne, on pratique beaucoup le naturisme, les enfants vont au sauna tous nus avec leurs copains d’ecole/ leur famille, on mange du pain noir, on parle allaitement en cours d’education sexuelle mais aussi desir, plaisir, masturbation et consentement).

    Augmenter le congé maternité n’augmenterait a mon avis pas les taux d’allaitement : en scandinavie comme en Allemagne, les congés sont de longue durée mais ils ne sont pas rémunérés a 100% (ici 65, en suède 80)…. d’un point de vue financier, si on compte les economies d’impots de mode de garde, l’indem de congé parental, la francaise ne perdrait donc pas face a l’allemande en prenant quelques mois en plus. D’une manière générale, tu sembles faire abstraction du fait que la France a une culture très unique en matière de parentalité en général (le taux d’allaitement est bas mais ce n’est pas le seul taux qui fait tache par rapport à ceux des autres pays : utilisation de la peridurale, age d’entree en collectivite, nombres d’heures que les parents passent avec leurs enfants, taux de claque, …. ).

    Bref, je crois qu’il s’agit d’une situation bien plus globale que celle que tu presentes et que ce n’est pas le label ami des bébés, trois affiches et l’interdiction de pubs pour le lait infantile qui vont changer qqc (ici toutes les marques de lait infantile ont aussi des produits visant la mere allaitante et dans ta boite de maternité tu vas recevoir des barres de cereales/du thé pour favoriser la lactation avec le meme logo qu’une marque de lait infantile connue et leur numero de hotline en cas de probleme…. tu peux faire confiance aux industriels pour s’adapter quand il s’agit de pognon)

    ….Le gros problème que je vois en France surtout c’est que les femmes qui veulent allaiter ne sont pas accompagnées/encouragées à persévérer alors que clairement ca a pas l’air facile au debut… Un truc a vraiment importer d’Allemagne (et des pays scandinaves), c’est le passage de personnel qualifié à domicile régulièrement apres la naissance par exemple. (Une sage femme passe ici te voir tous les jours 2 semaines apres ton retour de la maternité, puis 2x pr semaine pdt deux mois et est dispo au tel H24 tant que tu allaites)….

    Pour le reste, c’est compliqué car je t’avoue qu’en tant que maman-qui-n’allaite-pas; je trouve le jugement d’une culture pro-allaitement vraiment rude (tu n’imagines pas le nombre de fois on on m’a clairement demandé « mais du coup pourquoi faire un enfant », j’ai pleuré et attendu plusieurs heures pour avoir un biberon a la maternité, la caissiere de la droguerie a un jour dit a mon bébé « oh mon pauvre cheri, c’est cette merde que ta maman te donne a manger, ce serait moi ce serait interdit » …. je t’en passe et des meilleures) et qu’en tant qu’integree dans la société allemande, je suis outrée quand je vois des francais se permettre des reflexions sur les mamans allaitantes …. Je ne vois vraiment pas comment atteindre un juste milieu

    C’est fouilli tout ca et encore j’ai pas dit le quart de ce que j’avais a dire …. j’espere avoir apporté de l’eau au moulin de ta reflexion

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :