Couches Lavables : Le Décrassage Le Plus Fastidieux De Tous Les Temps

En cette magnifique journée j’ai envie de te parler de mon profond et complet désarroi face à mes belles couches lavables devenues incroyablement imperméables, ce qui n’est VRAIMENT PAS l’objectif recherché. Il est donc venu le temps des cathédrales du décrassage.

J’ai vite trouvé la coupable de cet encrassement : cette satanée microfibre. Elle est PARTOUT car elle est simple à détacher et car elle sèche très vite et évite trop d’humidité pour bébé. Par contre personne ne m’avait prévenu qu’elle s’encrassait aussi vite ! En comparaison les quelques couches que j’ai sans microfibre absorbent comme au premier jour…

E6021821-BCD2-484A-8A5C-FEEA646A5700
Voici une TE1 avec une poche en microfibre. C’est ce type de couche que j’utilise le plus.

Du décrassage je ne connaissais que le lavage à blanc à 60 degrés mais cela n’a pas été suffisant. Je me suis donc mise en quête sur internet d’une solution plus « agressive » mais salvatrice pour mes couches. J’ai eu le plaisir (c’est ironique) de trouver des mises en garde alarmistes comme « non SURTOUT PAS de vinaigre cela abîme les élastiques » ou « NOOOON pas les cristaux de soude au lieu de décrasser ça peut encrasser À VIE », des donneuses de leçon « si vos couches sont à ce point encrassées c’est que vous n’en prenez vraiment pas soin » et bien sûr tout un enchevêtrement de recettes diamétralement opposées.

6315EA3F-8210-4561-AF9F-2DD0E52C20FE
Du coup je fais quoi à part être confuse ?

J’ai donc procédé au hasard le plus complet, carrément stressée à l’idée d’empirer la situation, en baignant mes couches et inserts TE1 dans un doux mélange de cristaux de soude, de vinaigre et et de bicarbonate. L’Époux a eu cette parole bienveillante et encourageante : « en fait elles sont pas si écologiques que ça tes couches ». Il peut donc dire adieu à la tablette qu’il me réclame avec ardeur pour Noël, à la place il va avoir droit à un pull en laine qui gratte.

Le lendemain lavage à blanc dans la machine à laver pour bien rincer mes couches. Une fois le tout sec, soit trois jours plus tard, place au redoutable test de déperlance : l’eau versée doit être absorbée IMMÉDIATEMENT. Verdict : à certains endroits l’eau disparait, à d’autres elle perle et me nargue avec insolence.

DE086236-7976-4776-8468-87AF4E431467
Du coup je dois recommencer. Mon envie de vivre s’évapore.

Par conséquent pour le décrassage des inserts TE2, les plus atteints, j’ai volontairement eu la main très lourde avec les cristaux de soude (écologie bonjour). Les inserts étaient tellement encrassés que même maintenue sous l’eau la microfibre restait sèche !! Une sacrée prouesse qui m’a plongé dans l’effroi. Honnêtement vu l’étendu des dégâts j’avais perdu tout espoir de retrouver mes TE2.

7FD795D2-6986-4BB6-A5BF-5944E7E7748E
Ça mijote doucement dans mon évier.

Après 3 jours de trempette et un passage en machine à 60 degrés même douloureux constat que pour mes TE1 : malgré le traitement de choc mes couches absorbaient de nouveau mais beaucoup trop lentement. Je me suis sentie complétement découragée.

Le lendemain j’ai pris quelques couches TE1 pour un ultime test avant de tout envoyer valser. J’avais entendu parlé sur certains blogs d’un produit miracle dont l’utilisation divisait cependant les mamans : le liquide vaisselle (écologique bien sûr, pour se donner l’illusion de prendre soin de la planète). Oui je sais que c’est un produit agressif, conçu pour nettoyer des fonds de casseroles brûlés et non pas de délicates couches lavables, mais j’en avais marre de perdre mon temps.

890BDB60-407D-47E4-9339-754C4EED15F3
Ce fut comme une soirée mousse mais seule dans ta cuisine, l’ambiance en moins.

Une fois mes couches sèches place au test de déperlance, la boule au ventre… L’eau disparaît INSTANTANÉMENT, hallelujah ! Je me suis empressée de saisir la descendance pour lui mettre une belle couche décrassée. Sauf que je m’étais réjouie trop vite (sinon ce n’est pas drôle) : elle a fait une réaction allergique et son magnifique postérieur a viré rouge écrevisse. Direction donc la machine à laver pour un énième lavage à blanc pour rincer en profondeur les couches.

8F81AF8A-0147-4502-9874-4D6CDB564867
Le décrassage, c’est un bonheur visiblement sans fin.

Il ne restait plus qu’à rassembler de nouveau toutes mes couches pour les décrasser au merveilleux liquide vaisselle puis pour les laver à blanc. Une semaine plus tard j’avais ENFIN un stock de couches propres et absorbantes, signant ainsi la fin des vagabondages d’une descendance cul nu dont la préoccupation principale semblait être de faire pipi partout.

En parlant avec d’autres mamans je me suis rendue compte à ma grande surprise que sous prétexte que les couches lavables ne pourrissent pas pendant 500 ans dans une décharge il est tout à fait raisonnable pour certaines que de laver ses couches tous les deux jours à 60 degrés dans une machine à laver pratiquement vide avec une bonne dose de lessive industrielle. Un entretien nettement moins écologique que celui pour lequel j’avais opté mais qui vraisemblablement a l’avantage d’empêcher un encrassement prononcé. Et comme tu as pu le constater mes errances lors de ce décrassage font que le processus n’a pas du tout été écologique.

E0F8F7FF-9DCC-4FFD-8D20-B369E043B99F
Du coup l’heure est à la réflexion quant à mon entretien quotidien.

—-

Comment décrasses tu tes couches lavables ? Meurs tu d’envie de passer aux lavables après avoir lu mes péripéties ? Raconte moi tout dans les commentaires !

25 commentaires sur “Couches Lavables : Le Décrassage Le Plus Fastidieux De Tous Les Temps

Ajouter un commentaire

  1. Ahahah je vais devoir en passer par là aussi…
    Je suis dubitative en fait, pour mes deux filles, je n’ai JAMAIS eu besoin de décrasser les couches… J’avais le systeme couche 100% coton + culotte PUL séparées. Lessive machine à laver à 60 (90 une fois par mois environ) avec une lessive liquide écolo (et parfois percarbonate).
    Pour Ptitloup, j’ai des couches restantes de mes filles et des TE1 (comme ta grise sur la photo), et j’ai déjà du décrasser une fois, et je suis certaine que le décrassage n’était pas suffisant… :/
    Je pense que ma lessive doit y etre pour quelque chose et peut etre cette microfibre… Mais moi aussi mon Ptitloup a des fuites…. et souvent les fesses rouges… et je craque un peu, moi qui suis aux lavables depuis presque 14 ans !!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire 🤗 !
      En fait c’est toutes les matières utilisées pour isoler bébé de l’humidité qui s’encrassent à la vitesse grand V. Je parlais de la microfibre, la plus répandue, mais il y a aussi la suédine ou la polaire par exemple. Comme toi ce que j’ai sans microfibre absorde par contre toujours aussi bien 🤔.
      Pour les fesses rouges je n’ai pas de solution 😔, ayant moi même le même problème de temps en temps. Je ne vois que de l’air libre, du soleil et des couches décrassées pour aider. Ou une bonne crème dérivée du pétrôle comme la Bepanthen, avec quelques perturbateurs endocriniens comme le Mitosyl 😂.

      J'aime

      1. Ma crème de prédilection depuis 14 ans d’enfants : la Weleda spéciale change… Et ma mère m’a dit de mettre du bleu de Milian sur les fesses de P’titloup. Ça fonctionne très bien ! Ici il a les fesses rouges à chaque poussée dentaire…

        J'aime

  2. J’ai bien ri ! Enfin un article « vérité «  sur les couches lavables (attention à ce rythme là tu vas finir par présenter Capital) (ou Enquête exclusive)(ou Zone Interdite)
    Bref. Et bien moi qui suis encore aux couches jetables, ton article ne me dissuade pas plus finalement. Au contraire je suis contente de voir ENFIN un avis lucide – parce que bon quand je lis / entend partout que c’est formidable et vraiment pas du tout prise de tête ni contraignant ni quoique ce soit … je dois avouer que ça me semble trop beau pour être vrai !
    Est ce que je vais finir par céder à la tentation et passer aux lavables, alors que le petit dernier commence à s’intéresser fortement au pot ?! Rien n’est moins sûr. Mais merci en tout cas pour ta franchise et pour la rigolade 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire 🤗 !
      Je ne voyais pas les couches lavables si délicates à vrai dire… Mon encrassage était olympique et ce après seulement 5 mois d’utilisation 😧. J’ai du me tromper quelque part c’est sûr…
      J’ai aussi lu des récits qui enjolivent la vérité du style « le caca se détache seul du voile en polaire et tombe dans les toilettes de lui même » 😳. C’est bien de promouvoir des couches écologiques mais à trop embellir bonjour les frustrations et les déceptions des parents qui se lancent.
      Effectivement si ton dernier est proche de la propreté pas besoin de t’embarquer dans les lavables 🙂.

      Aimé par 1 personne

  3. De mémoire j’avais lu un lavage a 90 ou ébouillantée dans une marmite … 😂😂 On lit de tout pour décrasser ces petites choses ! Avec vinaigre et bicarbonate évidemment 😅

    Aimé par 1 personne

    1. Oui j’ai essayé le lavage à 90 mais avec mes TE1 il y a le risque que la partie imperméable cesse de l’être et ce serait un peu génant 😅. Par contre c’est surement bien pour des inserts seuls.

      J'aime

  4. Tu m’as bien fait rire avec ton décrassage ! Moi je suis aux jetables (mais recyclables) et j’avoue que l’aventure des lavable ne m’inspire plus trop finalement… en revanche j’essais d’amener doucement mon fils sur le pot, si on peut faire des économies et sauver la planète…

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire 🤗 ! C’est sûr qu’il faut être un peu frappadingue pour être aux couches lavables 😛… L’entretien au quotidien est gérable mais clairement le décrassage fut très pénible. J’ai hâte d’arriver à la propreté comme ça plus de problème !

      Aimé par 1 personne

  5. Alors MERCI pour cet article, parce que tu viens de me donner la solution d’un problème qui n’a aucun rapport 😀 J’ai plus ou moins le même souci…avec mes cotons démaquillants !! Il deviennent imperméables ces cons !! Du coup, je vais tester un décrassage en bassine avec cristaux de soude et vinaigre – on verra bien ce que ça donne.
    Quoi qu’il en soit, c’est très intéressant d’avoir un point de vue honnête sur les couches lavables, qui me feront certainement de l’oeil si je deviens maman. Je garde donc ce post sous le coude 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Heureuse de savoir que mon article a pu te servir 😉 !
      Les couches, lingettes lavables, les SHL ont le même mode de fonctionnement grosso modo car il faut garder la capacité d’absorption au fil des lavages.
      Les cristaux de soude sont un excellent dégraissant, sinon il y le liquide vaisselle mais qui doit être un peu trop agressif pour les fibres 🤔, uniquement en dernier recours.
      Bonne vacances à toi, profites bien de ton séjour ☀️ !
      PS : tu as de la chance 😂😂 !

      J'aime

  6. Je dois bien avouer que je n’ai jamais décrassé mes couches 🤔
    Comme je n’ai pas eu de problème particulier de fuites je ne me suis pas posé la question et j’ai toujours lavé mes inserts à 30°c avec un petit lavage à 60°c de temps en temps. Mais au cas ou cela devienne nécessaire avec bb2 je note l’astuce du liquide vaisselle !

    Aimé par 1 personne

    1. Tu me vends du rêve là !! Clairement j’ai du faire une erreur dans l’entretien de mes couches car cela ne fait que 5 mois que nous les utilisons 😔. J’ai du les laver avec un vêtement gras je ne vois que ça comme explication 🤔…
      Le liquide vaisselle c’est efficace mais très agressif ! Pour un encrassage plus léger peut être que le vinaigre suffit ?
      Merci pour ton commentaire et belle journée à toi ☀️

      J'aime

    1. Pendant ce long décrassage j’ai vécu plusieurs jours de découragements et j’ai repensé à la simplicité des couches jetables 😧… J’ai l’impression que les autres mamans en lavables y arrivent bien mieux que moi 🤔. Bientôt nos enfants seront continents 😉 !

      J'aime

  7. Quelle histoire ! Je ne me doutais pas que c’étais aussi compliqué… Je reste sur les couches jetable et j’espère passer à la continence au plus vite…
    Merci pour ce partage tout en sincérité 😉
    EM.

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire 🤗 !
      Ce n’est pas très compliqué pour beaucoup de mamans, visiblement j’ai du faire une erreur mais j’ignore laquelle 🤔. La continence est encore loin à 16 mois 😔, d’ici là j’aurais passé (enfin j’espère) mon master en couches lavables 😉.

      J'aime

  8. Je suis d’une navrance incroyable… Désolée de ne pouvoir t’aider en rien 😉
    Je n’ai jamais rien decrasse en 8 ans… et elles absorbent de mieux en mieux je trouve 😀 😀 😀

    J'aime

    1. Jamais en 8 ans 😳 ??! Comme je me sens nulle, je vais être la risée de toutes les mamans qui utilisent des lavables 🙈. Au moins j’ai réussi à les décrasser (je me console comme je peux 😉) car c’était vraiment pas gagné d’avance !

      J'aime

  9. parfois le soucis vient aussi de la lessive utilisée : faut pas de glycérine… Certaine lessive encrasse les couches. Les cremes aussi style mytosile, bepanthène etc
    EM, non ce n’est pas si compliqué… J’en suis à 3 enfants et j’ai toujours été aux lavables depuis la naissance de mon ainée.

    J'aime

    1. C’est vrai que c’est moins compliqué une fois qu’on est dedans 😉. Vu de l’extérieur j’avais un peu peur avant de me lancer, rien que le jargon propre aux couches lavables est rébarbatif 😂. Et comment choisir entre telle ou telle marque, des TE1, des TE2, des hybrides, un mélange 🤔 ?! Heureusement en achètant d’occasion on prend au final peu de risques 😀.
      Niveau lessive je serais déçue si celle que j’utilise et que je fais moi même se révèle être responsable de l’encrassement de mes couches 😔. Au pire je peux toujours essayer de laver les couches à la cendre ou au lierre, au moins cela reste écologique et économique.

      Aimé par 1 personne

  10. Bonjour, je découvre ce blog, et j’aime bien les articles pleins d’humour ! Je me permet de commenter, puisque j’utilise des couches lavables depuis 3 ans et demi, pour mes 2 enfants. Il y a un an, j’ai aussi eu des déboires avec mes décrassages, et mes couches n’absorbaient plus malgré plusieurs lavages spécifiques (cristaux de soude et vinaigre blanc). C’est une conseillère du service après-vente de Hamac qui m’a conseillé de laisser tremper dans du liquide vaisselle, et (comme toi) oh miracle ça absorbe de nouveau ! Bon sinon, j’ai une suggestion pour expliquer ton encrassage rapide : si j’ai bien compris tu utilises de la lessive faite maison avec du savon de Marseille. Au fil de mes recherches j’ai cru comprendre que le savon de Marseille n’est pas adapté pour les CL et qu’il a tendance à les encrasser car il contient trop de glycérine (je crois que c’est ça). Alors pour ma lessive maison j’utilise des copeaux de savons que je trouve en biocoop (et ça a l’avantage non négligeable que je n’ai pas à passer 30 min à raper mon savon !). Une chose est sure en tout cas, je fais beaucoup moins souvent de décrassage depuis que je fais ma lessive maison qu’avant, quand j’utilisais une lessive industrielle ! Et enfin, quand mon fils a les fesses rouges ou irritées, et qu’on doit lui mettre une crème, j’utilise des jetables pour éviter d’encrasser les lavables. C’est pas le top, mais c’est tout ce que j’ai trouvé pour le soigner sans avoir à passer 3 jours à décrasser des couches ! En tout cas bravo d’avoir persévéré dans cette aventure des CL, c’est vrai que ça demande de l’organisation au début, mais une fois que le rythme est prit, ça se fait bien je trouve 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :