Allaitement : Comment Devenir Une Super Laitière

Si toi aussi tu veux te transformer en une laitière de compétition qui ferait pâlir d’envie toutes les vaches de France cet article est fait pour toi.

Avec une descendance de 15 mois j’ai malheureusement du dire au revoir à ma poitrine gonflée à bloc digne de Pamela Anderson, au lait qui arrose tout dans un rayon de trois mètres, à mes crises de panique quand le sein menaçait d’exploser et que Mac Gyver était introuvable la descendance dormait à poings fermés et au lait qui se mettait magiquement à couler dès qu’elle commençait à pleurer.

5936C85A-ED0B-4FDE-89A0-2671143A287A
Le jet d’eau de Genève n’est qu’une pâle imitation de mon réflexe d’éjection.

Maintenant les flots tourbillonnants et impétueux des premiers mois ont fait place à un doux ruisseau. Forte de cette expérience où je suis passée d’une lactation insuffisante avec une descendance qui braillait honteusement de faim à une agréable hyperlactation où cette même descendance fut gavée comme une vulgaire oie et réduite au silence je te livre aujourd’hui avec la générosité qui me caractérise si bien tous mes secrets pour une lactation olympique.

D91E1B7C-BFDB-4407-9CC1-55225375DF76
Heureusement le bourrelet est tendance chez les bébés.

En fait c’est d’une simplicité enfantine : la lactation s’adapte à la demande, donc plus il y aura de tétées et plus il y aura de lait. Voilà. Vu qu’il est difficile d’allaiter un bébé affamé qui te brise les tympans (tu en conviendras) je te conseille de lui proposer le sein au moindre mouvement, même un battement de paupières suffit, bébé sachant très bien téter dans son sommeil.

Quand après l’accouchement la lactation démarre aussi vite qu’une voiture Diesel et que tu es loin du litre quotidien les sages femmes ont toutes ce merveilleux conseil : « pendant que bébé tète le gauche, tire le droit ». Personnellement face à ce minuscule petit être qui tétait comme un fou furieux j’avais bien besoin de mes deux mains mais je n’ai pas manqué de me sentir comme une gourde. J’ai retenté 9 mois plus tard, histoire de pimenter une énième tétée soporifique, étant alors devenu pote avec mon tire lait, mais l’échec fut cuisant. La descendance et son oeil de lynx remarqua IMMÉDIATEMENT le tire lait et se tortilla hors de mes bras tel un ver de terre hypnotisé par une nouvelle ère de mordillage frénétique.

C8B9FEE3-AE50-47D0-8375-764500F9FC4F
Soit tu tires, soit tu donnes la tétée, certainement pas les deux en même temps.

La première fois que j’ai pu tirer du lait (un maigre 30ml) je me suis prise pour super woman. J’étais laitière, mammifère, nourricière et sorcière j’ai adoré. En plus du galbe et de la taille parfaite de mes seins (soyons honnête) ces derniers produisaient en plus DU LAIT que je me suis empressée de goûter par curiosité (notons ma légère tendance cannibale). C’était fichtrement bon, tellement plus léger que le lait de vache.

09821A0E-CB4C-4D87-98C6-C71DD13EB12D
Je comprends pourquoi la descendance est devenue aussi gloutonne.

Quand bébé n’est pas là pour faire son travail de pompe à lactose il faut entretenir sa lactation avec soit un tire lait, outil de traite par excellence, soit une expression manuelle pour les plus habiles. Si l’idée de te faire traire et d’être réduite quelques minutes uniquement à un statut de mammifère te rebute sache qu’heureusement les tire laits te promettent un moment de douceur et volupté grâce aux modèles nommés si joliment Symphony, Lactaline, Natural Wave, ou Closer To Nature.

A7B86AC8-D14D-45AB-BF51-7E7B8FE86B2A
Tirer son lait c’est être incroyablement sexy. Si si.

J’ai un modeste tire lait manuel acheté 17€ qui m’a tout de même permis de congeler une quinzaine de litres de lait au cas où (qui dit mieux ?). Au final si mon égo se porte à merveille mon congélateur est quant à lui tellement encombré que j’envisage de plus en plus un bain de lait, pour rayonner tel une Cléopâtre des temps modernes. Ceci dit je n’ai JAMAIS pu tirer mon sein gauche qui refuse comme un con là où le droit ouvre grand les vannes à la moindre stimulation.

Si étudiante tu te précipitais à chaque barathon (ne fais pas l’innocente tu sais très bien de quoi il s’agit) en étant maman tu découvriras les joies du marathon de tirage (power pumping si tu speak english) où le but du jeu est de tirer ton lait le plus souvent possible dans une même journée, même si rien ne sort, aussi souvent que tous les quarts d’heure, pour relancer une lactation qui part en vacances.

8AEA6E84-8BF4-40A6-8392-3C76C84348AD
Pour les plus courageuses le tirage en plein marathon.

Un régime alimentaire lacto boostant peut donner un coup de pouce à ta lactation à condition d’accepter la charmante odeur de curry dans tes urines lors de ta cure de fenugrec, la tisane d’allaitement qui te rappelle un peu trop bien pourquoi à l’adolescence tu surnommais les tisanes du « pisse-mémé » et les aliments galactogènes franchement pas affriolants que tu ne sais absolument pas cuisiner (fenouil, avoine, amande).

BF2D7AC0-7184-4B0A-8CAE-EBF8BFDE054A
Mais pourquoi le cheeseburger n’est il pas galactogène ?!

Il est souvent répété à la jeune maman que sa lactation ne peut se construire que si elle se repose convenablement : « dors quand bébé dort ! ». Doit on donc faire le ménage pendant que bébé fait le ménage ? Préparer à manger pendant que bébé prépare à manger ? Si tu es l’heureuse propriétaire d’un BABI tu peux tout simplement oublier le mot repos ; pour les autres leur destin va se jouer à la loterie.

Dernière astuce : le Domperidone, médicament aussi connu sous le nom de Motilium. C’est à la base un antiémétique mais il est utilisé en dehors de son autorisation de mise sur le marché pour stimuler la lactation. Apparemment l’augmentation de la prolactine est telle qu’on entendrait presque le moteur des glandes mammaires rugir à pleine puissance.

048186ED-0333-45AA-9BAC-3F7AB6986CFE
À ne pas confondre avec le champagne Dom Pérignon.

Le prochain article sera de nouveau dédié à l’allaitement car suite à la récente visite de la descendance chez notre bien aimée PMI (ironie) je suis autant remontée qu’un coucou suisse : l’allaitement donnerait des caries et il faudrait VRAIMENT procéder au sevrage de nuit.

EBEE26F4-97A1-4234-BDC1-1F1D640B8820
Du style faite le pour son bien être À ELLE, pas pour votre égoïsme de mère laitière obsédée par ses nichons.

À la semaine prochaine et vive l’allaitement À LA DEMANDE !

—-

Aimes tu le lait ? Aimes tu produire du lait ? As tu une astuce à partager pour booster la lactation ? Raconte moi tout dans les commentaires !

21 commentaires sur “Allaitement : Comment Devenir Une Super Laitière

Ajouter un commentaire

    1. Merci pour ton commentaire 😉 !
      Surtout que le problème c’est que le sein se remplit, commence à devenir chaud, puis dur comme de la pierre… Bonjour l’engorgement 😅 ! J’ai pourtant essayé au tire lait, en expression manuelle, mais à part me faire mal et m’énerver cela ne sert à rien 😔. Il n’y a que bébé qui y arrive.

      J'aime

  1. J’ai la chance d’avoir pu allaiter naturellement tous mes Pilous, sans rien faire de spécial 😀
    Le tire-lait a toujours marché à la perfection mais j’ai détesté tirer mon lait.
    En gros je pouvais sortir 200 et 200 à midi puis 100 et 100 en fin d’aprem avant de partir… Mais j’ai vite arrêté de tirer avant de rentrer car les petites bestioles ne sont pas stupides. S’ils ont toujours bien pris le biberon à midi et à 16H, souvent à 18H30 ils préféraient attendre que je rentre 😉
    Je n’ai allaité QUE 6 mois en grande parti à cause du tire lait. Au lieu de profiter de ma pause avec les collègues, je me dépêchais de tirer mon lait jusqu’à la sonnerie, dans une pièce aussi grande qu’un placard à balais **autant pour moi en fait c’était un placard à balais** pour stocker tout ça dans le frigo de chimie… humhumhum…
    Bref, c’est vraiment une période dont j’ai peu de bon souvenir…
    Pour le dernier, j’ai tenté un allaitement mixte après 6 mois mais c’était un cuisant échec… Après 15H30, impossible de lever les bras pour écrire au tableau, des douleurs monstrueuses… et mon petit bonhomme complètement perdu qui ne savait plus quand téter et quand prendre le biberon… J’ai donc rapidement mis fin à ce calvaire collectif…

    Sans cette étape tire-lait je serais bien volontiers partie sur un allaitement long… Quand ça marche si bien et sans rien faire, c’est bien dommage de s’en priver.
    Mais je voulais absolument reprendre le travail, donc voilà…
    Heureuse de mon parcourt et aucun vrai regret ❤ ❤ ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ce partage d’expérience 😉 !
      C’est courageux de tirer son lait au travail, je ne peux que te féliciter 👍 ! Je n’ai pas eu à le faire, je l’aurais probablement fait si reprise d’un travail à l’extérieur, mais j’imagine assez bien les difficultés. Au moins tu n’avais pas à te soucier des quantités, ta lactation était abondante 👍 !
      Quand tu dis allaiter « que » 6 mois c’est déjà super, la moyenne en France n’est que de 2 mois 😉.

      J'aime

  2. Et bien félicitations tu es une super laitière dis! Ça n’a pas vraiment été mon cas malheureusement: durant mes 7 mois d’allaitement on va dire que j’avais pile ce qu’il fallait pour maintenir ma puce rassasiée, mais je ne pouvais pas espérer tirer plus de 100ml par jour ( et donc avoir un bébé à bourrelets ). Et pourtant elle y mettait du coeur et tétait toutes les heures! Mais contrairement a toi, moi je me sentais vidée… plus la moindre goutte lol. Injuste nature 😊. J’aurais rêver de pouvoir donner mon lait pour aider les prémas, mais non à peine de quoi faire décoller la courbe de poids.
    C’est quand même une superbe expérience que je veux renouveller à tout prix, même si on m’a reproché d’affamer ma fille.
    Au fait: je suis amoureuse des bourrelets de ta descendance, c’est officiel 😂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire 🤗 !
      L’important c’est d’avoir ce qu’il faut pour son enfant, le reste est superflu, c’est juste bon pour son égo.
      Tu as pu allaiter ta fille 7 mois, c’est super 💪 !
      Pour les bourrelets et bien il faut dire qu’à force de lui proposer le sein toutes les 30 minutes, plus toutes les fois où j’ai du la réveiller parce que sein engorgé (oui, le comble, la mère qui réveille son bébé la nuit 🙈), elle ne pouvait que prendre du gras 😅. Il me semble que namour de coeur a vite fait ses nuits alors que la descendance est restée très longtemps sur un rythme de 2 tétées/nuit (5 tétées/nuit lors du pic de croissance à 3 mois 😅).
      Maintenant plus de bourrelet, depuis qu’elle crapahute elle s’est affinée, elle a perdu ce côté joufflu et dodu qui fait tellement bébé 😍 et s’oriente vers le format petite fille 😉…

      Aimé par 1 personne

      1. Ah oui ici la tétée de nuit s’est arrêtee à 3 mois! Et du coup les petits plis sont vite partis aussi … en tout cas tu as encore de beaux mois lactés devant toi c’est super!!

        J'aime

  3. Team super lactante pour ma part ! J’ai eu une première montée de lait durant le travail : ça coulait à grosses gouttes, j’étais trempée de lait sur la table d’accouchement, ce qui laissait sans voix la sage-femme 😁 ! Par la suite, ma lactation n’a jamais été un soucis… Bébée étant une grosse tétouilleuse ! Vive les engorgements et fuites intempestives!
    Perso j’emettrai une réserve sur le Domperidone, détourner un médoc de son AMM me botte pas trop 😉 (mais j’ignorais cet effet secondaire !).

    Superbe remarque de la pmi … hâte de lire ça!

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire 🤗 !
      Je ne savais même pas qu’une montée de lait était possible durant le travail 😳 !! Un poil impatient tes seins, peut être était ce une stratégie pour appâter le bébé et le faire sortir plus vite 😂.
      Concernant le motilium effectivement la prise d’un médicament n’est jamais un acte anodin et le mieux est de stimuler sa lactation autrement. Après c’est à voir avec son médecin 😉.

      J'aime

  4. Pareil pour moi, le sein droit a un super rendement alors que le gauche presque rien et ça s’est vérifié pour mes 2 allaitements!
    Pour les caries je confirme Fripouille a longtemps tété même la nuit… et à 5,5 ans il a des caries et c’est la galère!!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire 🤗 !
      Quand bien même les tétées de nuit serait un facteur aggravant (j’en conviens, c’est sucré, pas de salivation) il y a d’autres facteurs qui entrent en jeu comme l’alimentation en général, l’hygiène dentaire ou les prédispositions génétiques. Dire que l’allaitement de nuit donne des carries c’est un énorme raccourci 😳 et c’est tout mettre sur le bon dos de l’allaitement. Dire qu’il faut sevrer c’est juste pas possible pour mes oreilles 😅. Bref, tout ça sera le thème de mon prochain article 😉.

      Aimé par 1 personne

  5. Moi j’ai bouffé du fenugrec à tire-larigot. Mais je n’ai jamais été une excellente laitière, hélas. Quant à tes 15 hectolitres congelés, je suis au regret de t’annoncer que ta descendance n’en voudra probablement pas : après congélation le goût change. Je te suggère (comme j’ai fait moi), d’appeler le lactarium de ton patelin pour que cela aille nourrir les tous petits minuscules prématurés, ça te rajoute plein de points bonus à ton karma !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire 🤗 !
      Et moi qui pensait pouvoir préparer à ma fille un petit thermos de lait maternel pour ses épreuves au baccalauréat 😂 !! Tu viens briser mes espoirs 😂.
      Je vais décongeler une première pastille, on verra bien 😉.

      J'aime

  6. Une sacrée et bien belle aventure lactée !
    Il me tarde de lire ton prochain article… :O
    Mais en attendant : vive l’allaitement à la demande !!!!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Charlotte pour ton commentaire ☀️ !
      Avec mon petit rythme d’écriture le prochain article ne sera pas là avant une semaine 😉.
      L’allaitement à la demande ce n’est pas seulement pour les nouveaux nés 😛 !

      J'aime

  7. Je n’ai pas allaité et je n’avais pas eu de montée de lait pendant le séjour à la maternité. Les sages-femme m’ont dit « ouai vous êtes tranquille, no soucis ». Arrivée à J5, énorme douleur pire que les contractions. La belle montée de lait. J’avais mal jusque sous les bras. Ma chemise de nuit était trempée au moindre cri de bébé. Sans stimulation, je coulais encore à chaque biberon au bout de 8 semaines.

    On m’a dit que j’aurais eu une production du tonnerre si j’avais allaité.

    Qui dit mieux ?

    J'aime

  8. Quel style ! Je ne me lasse pas de te lire 🙂 Je valide les amandes, ça entraine de bien belles montés de lait et ce, dès les premiers jours avec bébé (il y a les dates aussi qui sont préconisé ;)) Vivement ton prochain article ! J’ai entendu la même chose… c’est toujours très frustrant… On est dans le même bateau.
    EM.

    Aimé par 1 personne

  9. j’ai déjà hâte de ton prochain article !

    j’avais lu que le malte aussi (notamment dans le maltesers mais aussi dans des infusions) ainsi que la bière (tourtel ou même avec alcool, 1 pas en abusant évidemment) était de bonne aide ! je sais pas si c’est le cas, j’ai été une bonne laitière pour le peu que j’ai eu besoin 🙂

    J'aime

  10. Hahahaha ! Tu as vraiment le don de bien résumer les péripéties qu’on rencontre et de bien appuyer sur les choses importantes ! Je suis passée par là aïe aïe aïe (j’ai tellement bouffé de fenugrec que maintenant je transpire excessivement -_- ).
    En tout cas c’est vrai qu’on nous sort des impératifs qui, dans la pratique, n’ont pas de sens ou infaisable ! J’ai jamais pu tirer mon lait en même temps qu’allaiter par exemple !
    Et c’est vrai que quand on tire son lait, on se sent au comble de la sexy attitude (ironie). Le pire c’était le power pumping, au bout d’un moment j’en avais ras le bol d’être attachée au tire-lait mais en grosse adepte de l’allaitement à la demande j’étais coincée. Hehe

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :