Nos Enfants, L’Hygiène Et Les Microbes

Aujourd’hui nous allons parler d’un sujet hautement affriolant : celui des microbes. Pourquoi ? Parce que les microbes sont nos amis pour la vie.

6F556680-F6C0-4931-B9C8-2C7AF8E98464
Non je t’assure je n’ai pas bu ce midi.

Je t’avoue que je n’ai strictement aucune connaissance en microbiologie ; voilà un article qui commence bien, tu en conviendras.

B93465AA-3EBA-4DCD-B086-749084E83821
Heureusement je ne suis pas la seule.

Tout a commencé quand ma mère a constaté, horrifiée, que nous laissions la descendance manger de la terre. Suite à un monologue houleux dont elle seule a le secret nous nous sommes intéressés de plus près au rôle que jouent les microbes tout au long de notre vie.

Nous avons trouvé sur internet deux excellentes vidéos qui ont inspirées cet article :
Why Dirt and Microbes Could Be Good for Us (B Brett Finlay, The Royal Institution)
How Our Microbes Make Us Who We Are (Rob Knight, TED).

2F754F88-5FD2-4E1C-919C-8D0D92054F87
Même Mélenchon en a été scotché.

Pour commencer par le commencement (c’est toujours utile), une définition rébarbative de notre sujet. Si cela te replonge dans tes cours de biologie tu pourras me remercier dans les commentaires.

Les microbes (du grec μικρός, mikrós, « petit » et βίος, bíos, « vie ») sont des organismes vivants invisibles à l’œil nu et présents dans tout type d’environnement (air, eau, sol, désert…).

1F541AE7-3F4E-4711-8006-79791C077229
Ta peau soit disant propre grouille en fait de vie. Miam.

Leur découverte a entraîné une disparition de nombreuses maladies (peste, choléra, tuberculos…) grâce à la pratique de l’hygiène. Pourtant en parallèle de nouvelles pathologies jusqu’alors inconnues se sont rapidement développées : allergies, asthme, maladies auto-immunes… Plusieurs études scientifiques prouvent désormais que ce phénomène est le résultat d’un excès d’hygiène qui empêcherait notre immunité de se « régler » correctement au cours de l’enfance.

Cet excès d’hygiène est notamment dû au fait que le terme « microbe » reste injustement associé à la maladie. Dans l’imaginaire collectif le microbe est une  bête minuscule, tapis dans un recoin, prête à bondir sur nos enfants. Les publicitaires nous vendent donc des produits ménagers toujours plus décapants pour anéantir toute vie microbienne.

 

CFFEA591-1A32-4AFA-B646-F0D8E9089C7E
Être anti-microbes, quelle idiotie…
01438439-7DDC-46CC-B181-67D81DBA66F3
Visiblement le lavage de cerveau commence tôt.

Les microbes sont pourtant nécessaires à notre survie : ils nous permettent de décomposer les fibres que nous ne pourrions pas digérer autrement, de synthétiser vitamines et minéraux, de lutter contre l’invasion de pathogènes, de dégrader certains déchets toxiques, de booster notre système immunitaire etc…

434DD09A-61C7-45C3-8B6C-01EFF0F60704
Avouons le nos microbes sont en plus carrément canons.

Nous nous croyons humain mais que nous ne sommes au final qu’un tas de microbes ambulant (glamour n’est ce pas) : un adulte héberge en moyenne 100 trillions (trillion = 1 milliard de milliard) de cellules microbiennes alors que nous ne sommes composés que de 10 trillions de cellules humaines.

E85F4881-2CDE-41A4-9806-0709CC926636
Sommes nous vraiment humain ?

Chacun de nous possède un microbiote (ensemble de micro-organismes) unique qui plus il est diversifié et plus notre organisme se porte bien. Ce dernier se forme principalement lors de la petite enfance et demeure assez stable le reste de notre vie.

Tout commence à la naissance lorsque l’enfant passe par le vagin de sa mère, véritable bouillon de culture, et se retrouve immédiatement colonisé par des milliers de bactéries. En revanche lors d’une naissance par césarienne l’enfant ne bénéficie pas de cet encemencement. Plusieurs études prouvent désormais que ces enfants nés par césarienne sont associées à des risques d’asthme, d’allergies ou de diarrhées plus élevés. Pour y remédier certaines maternités appliquent sur la bouche et la peau du nouveau né des bandes de gaze imbibées de la flore bactérienne de la mère (source ici).

Le choix de l’alimentation infantile revêt son importance puisque il y a d’une part le lait maternel qui contient jusqu’à 700 bactéries et d’autre part le lait industriel stérile, ou très rarement enrichi en salmonelles probiotiques.

08219C40-061A-48AB-82CB-FD4728F792EB
Le microbiote prend doucement forme avec l’allaitement.

J’ai appris à ma grande surprise que la diversité des espèces bactériennes du lait maternel varie considérablement en fonction des conditions dans lesquelles la naissance se déroule. En effet, le lait des femmes ayant donné naissance par césarienne programmée est moins diversifié que celui des femmes qui bénéficient des réactions hormonales propres au travail de l’accouchement (source ici).

En extrapolant il est possible de distinguer l’impact négatif de l’utilisation de produits analgésiques sur la qualité du lait maternel à cause de leur interférence avec les principales hormones secrétées par la mère lors des phases de travail et d’expulsion.

0F9757F9-6E9F-496F-9368-084ECB4882ED
Vive la douleur.

Impossible pour nous de remonter le temps et de réécrire le passé. Cependant, bonne nouvelle, nous pouvons toujours agir pour enrichir le microbiote de nos enfants. Il est recommandé un régime alimentaire axé sur les fibres car ce sont d’excellentes prébiotiques qui stimulent la croissance des bonnes bactéries déjà présentes dans l’intestin.

0BCF76AE-DDB3-44A2-A5A9-0D9B2B5EA69B
Nos amies les fibres alimentaires : fruits, légumes, légumineuses, produits céréaliers complets.

Durant les premiers mois d’un enfant, son système immunitaire se construit et pour qu’il soit actif le bébé DOIT être exposé aux germes. Ainsi, le faire évoluer dans un environnement aseptisé, nettoyé trop drastiquement, le prive de bactéries essentielles à son organisme : par exemple une exposition microbienne dès le plus jeune âge a un rôle protecteur contre la leucémie (source ici). Et oui, une maniaque de la propreté pleine de bonnes intentions fait au final plus de « mal » que de bien à sa progéniture.

ED52CA17-6799-44F8-97DC-2701C85545A2
Si ton chez toi ressemble à ça tu en fais peut être un peu trop.
869662DF-3285-403D-A469-0600BA19D1CC
Sans trop me mouiller je pense pouvoir affirmer qu’une pelouse n’a jamais tué qui que ce soit.

Nos enfants nous montrent quotidiennement leur BESOIN de s’exposer aux microbes en se précipitant sur les flaques d’eau, la terre, les animaux ou en raffolant d’aliments riches en micro-organismes comme les yaourts ou le fromage (comme un certain Bébé M d’ailleurs).

7517A52B-32F0-46F1-9946-BAD8B3DDF319
Un petit garçon heureux et un microbiote en pure transe intergalactique.
50D89BE0-69CB-42A5-AF3E-E3ABAEB4576B
Une princesse et son microbiote royal dans une somptueuse flaque de microbes.

Les parents que je cotoie et que j’ai interrogé sur le sujet admettent volontiers qu’une exposition raisonnée aux microbes est indispensable pour un système immunitaire efficace. Fort bien. Pourtant en les observant au parc ou au LAEP, assourdie par les « non mets pas ça dans ta bouche » et les « non touche pas ça », j’ai bien du me rendre compte que la mise en pratique devait effrayer considérablement puisque beaucoup restaient dans la surprotection.

Pour conclure (oui, enfin, on y arrive !une exposition aux microbes en tout genre est NÉCESSAIRE pour la bonne maturation du système immunitaire et le contact avec des pathogènes est une conséquence NORMALE de la croissance d’un enfant.

E44D3830-B713-4F41-9A40-E3B4E825D675
Merci de m’avoir lue !

——

Laisses tu ton enfant jouer dans la boue ? Quelles sont tes limites ? Raconte moi tout dans les commentaires !

33 commentaires sur “Nos Enfants, L’Hygiène Et Les Microbes

Ajouter un commentaire

  1. Punaise j’aimerais envoyer ton post à ma belle-famille, mais ils ne parlent pas français… J’élève ma fille en la laissant jouer dans la boue, la terre, lécher les cailloux…etc Je l’ai quand même stoppée la fois où elle s’est attaquée aux croquettes du chat. Je ne compte plus le nombre de fois où je me suis prise le choux avec ma belle-mère et ma belle-soeur, horrifiées de voir ça et me disant qu’elle allait choper des microbes dangereux. Elles, c’est du genre à stériliser les jouets une fois par semaine, à ne pas laisser mon neveu bouffer un gâteau si qqun d’autre y à toucher, à laver les fringues à 90° et à les repasser à grande vapeur et j’en passe. J’ai souvent envie de les mettre face au fait que ma fille n’a quasi jamais été malade tandis que le neveu enchaîne les rhinos, otites, angines et autres.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire ☀️ !
      Ma mère est du même acabit que ta belle famille. Ancienne infirmière c’est une maniaque de la propreté qui ne supporte pas de voir la descendance au sol et qui s’obstine à la contenir sur un lit ou canapé 😳. Elle est convaincue de bien faire et nous juge sales et inconscients.
      La seule limite que j’ai niveau microbes c’est les crottes 😅 mais avec 20 poules dans le jardin c’est peine perdue 🙈… Bref je te passe les détails ! La moitié du jardin est passée dans sa bouche 🙈, plus tous les bisous avec nos chiennes 🙈… Et j’en suis ravie pour elle.

      J'aime

  2. Je suis d’accord à 300% avec ton article! On a beau avoir une maison globalement propre et rangée, La Bête a été exposée dès son plus jeune âge aux animaux, à la terre, la poussière et autres. Je la laisse approcher, toucher, explorer voire goûter lorsque cela ne présente aucun danger. Elle a goûté les cailloux, la terre, l’herbe et cela ne m’a pas choquée et, manifestement, elle a survécu! Bon, j’ai été moins motivée lorsqu’elle m’a ramenée dans sa main, super fière de sa trouvaille, un vieux caca séché de la chienne. Pour le coup, je n’étais pas chaude chaude pour l’étape de la dégustation! Mais sinon, elle découvre et cela m’évite un stress inutile et, étrangement, j’ai un bébé à la santé très très solide!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire 🤗 !
      Pareil, je suis assez peu enthousiaste face aux crottes même si de toute évidence cela les attire. Une fois je l’ai trouvé en train d’émietter une crotte sèche 😱(elle était vraiment très absorbée par sa tâche), je l’ai embarqué illico presto pour un bon savonnage de la tête aux pieds ! Tout sauf ça 😅.
      Les chiens sont excellents pour le système immunitaire des enfants, beaucoup plus que n’importe quel autre animal. C’est peut être pour ça que la Bête se porte si bien !

      J'aime

  3. Super article qui change de ce qu’on a l’habitude de lire! Je laisse mes filles tranquilles quand elles sont dehors, elles font ce qu’elles veulent, mais je suis très à cheval sur le lavage des mains quand elles rentrent à la maison.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire 🤗 ! Effectivement quoiqu’il arrive il faut maintenir une hygiène élémentaire, à chacun de décider ce qui est vraiment nécessaire de ce qui est au final plus de la surprotection.

      Aimé par 1 personne

  4. Merci pour ce petit cours très instructif sur les microbes. Personnellement je laisse mon fils toucher (et goûter) à peu près tout tant qu’il ne s’agit pas de mégots de cigarettes (allez d’ailleurs comprendre comment ils se retrouvent dans le bac à sable ?). Ma mère était maniaque et ses 4 enfants étaient toujours malade donc je me dis que ça ne peut pas être pire ! Bébé Lu est finalement assez peu malade comparé aux autres enfants de sa crèche donc je ne dois pas être une si mauvaise mère que ça !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire 🤗 !
      Je comprends tout à fait pour les mégots de cigarette, interdit ici aussi !
      Ma mère qui est très portée sur l’hygiène se vante continuellement d’avoir eu des enfants jamais malades, en oubliant mystérieusement ma violente double pneumonie de petite fille 🤔.
      Je suis sûre que tu es une excellente mère, c’est obligé vu que… vu que tu aimes Friends 😂,

      Aimé par 1 personne

      1. Quel critère de sélection de malade 😂😂😂 ! Mais tu as carrément raison, les gens qui aiment Friends sont forcément de bons parents, ça coule de source !

        J'aime

  5. Je te rejoins entièrement ! Les microbes sont nécessaires et puis en plus, jouer dans la boue, c’est une sacrée expérience ! Pour ma part, j’ai du « batailler » avec les équipes avec lesquelles j’ai travaillé pour qu’on autorise les enfants à jouer dans le jardin les jours de pluie ! « Oui mais il y a de la boue ! » ‘Oui, et alors? » ! VIVE LA BOUE! VIVE LES MICROBES ! 😉
    PS/ merci pour cet article ! Comme d’hab, le fond est parfaitement étayé par des GIFS et images MAGNIFIQUES 😉

    J'aime

    1. Merci pour ton gentil commentaire, tu es adorable 😘 !
      Ravie de lire que tu partages mon opinion 🤗.
      Le « problème » avec la boue c’est qu’elle salit (le scoop 😅) ! Donc du ménage pour ton lieu de travail (crèche ?) et de la lessive pour les parents. Ici la majorité des vêtements de la descendance sont de l’occasion, le reste des vêtements ultra basics, donc même recouverts de boue cela m’est égal 😉. Je dirais même que plus elle est sale et plus je sais qu’elle s’est amusée.

      J'aime

  6. Super article auquel j’adhère ! Ici, on est du genre « cool » niveau hygiène. Elle n’est pas lavée tous les jours, très souvent uniquement à l’eau. On utilise que des produits softs (et on n’est pas des acharnés du nettoyage du sol). Allaitement jusqu’à 15 mois. Elle mange les fruits directement cueillis au jardin (et donc pas lavés). Elle patouille dans la terre, le sable, tout comme elle veut. Bref, elle a sans doute un microbiote au top, et en même temps, elle n’est jamais malade (dernier RDV chez le médecin c’était en février… et encore, c’était pour la visite tradi des 2 ans, elle n’était même pas malade !). Merci pour cet article !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à toi pour ton commentaire 🤗 !
      Ta fille est une enfant de la nature, pas étonnant qu’elle ait une santé de fer. Je te souhaite que numéro 2 soit tout aussi équilibré 😉.
      Pour le ménage il suffit de cibler les zones clés, ça ne sert à rien de se prendre le chou tous les jours pour 3 grains de poussière. Il faut trouver le juste millieu, voilà tout 😉.

      J'aime

    1. Merci pour ton commentaire 🤗 ! Tant mieux si cela t’apportes un autre éclairage sur ces questions d’hygiène et de maladies, après c’est à chacun de faire en fonction de ses envies et de ses convictions 😉.

      J'aime

  7. Bon là je me sens bien concernée… tu es venue chez moi en douce? 😂 Parce que ta photo de maison imaculée là… comment dire… c’est chez moi. Maniaque au possible je nettoie à fond jusqu’aux portes ( oui oui ). L’idée que ses petites mains finisent toutes noires me vrille l’estomac. Et pourtant… en te lisant j’approuve complètement. Disons que j’aimerais que sa découverte de la boue se fasse hors de ma vue 😂. Alors je vais progresser je te promets lol. On va commencer par un ( petit ) tour dans la pelouse…

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire 🤗 !
      Ou sinon tu me la laisses quelques jours en vacances, j’ai la boue/la vase/les chiens, plus ma sauvageonne de fille, ça va lui booster son système immunitaire en un rien de temps 😂 ! Imagine la dans sa belle robe de princesse, celle de son premier anniversaire, assise dans une flaque de boue, en train de s’enduire de la tête aux pieds, avec un chien qui s’ébroue à proximité 😂😂. Je te taquine 😝.

      Aimé par 1 personne

      1. Omg tu veux me faire faire une attaque 😂😂… Déjà qu’hier en la récupérant de l’adaptation à la crèche j’ai vu une trace d’argile sur son bras… j’étais en stress tout le trajet lol

        Aimé par 1 personne

  8. Ici on est à fond sur l’exposition aux microbes. Contre l’avis de pleins de professionnels de santé de la maternité, tous nos enfants sont sortis en promenade dans des lieux publics dès leur première semaine de vie. Point de biberon stérilisé ou de tétine frottée au savon dès qu’un mm a touché le sol.

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire 🤗 !
      Ce monde des microbes m’a fait pensé à toi plusieurs fois avec les « fecal transfer » (hmm hmm 🙈) d’une personne mince en bonne santé vers une personne en surpoids.
      Je ne comprends pas non plus l’intérêt de rester cloitré chez soi avec un bébé pendant 6 mois 🤔, pour moi c’est de la surprotection.

      J'aime

  9. En effet Bébé M est un fan de yaourts et de fromages, mais ce n’est que pour compenser sa révulsion à se salir ^^ Toujours est-il qu’il est très peu malade alors peut-être qu’on peut dire merci aux fromages (et au lait de maman aussi quand même !)

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire 😛 !
      A vrai dire je n’aurais pas pensé aux micro organismes contenus dans les yaourts et le fromage sans Bébé M 😉.
      Le lait maternel est bien sûr la source la plus adaptée 👍(ce n’est pas moi qui vais dire le contraire !!) mais comme il est question de diversification alimentaire on peut aussi parler de la nécessité d’une diversification microbienne 😉.

      J'aime

  10. La limite, ici, c’est tout ce qui est relatif au caca. Pour le reste, les enfants touchent à tout. On vit à la campagne donc de l’herbe, de la terre, de la poussière, des poils de chat, etc. Je suis quand même vigilante sur ce qu’on trouve en bordure des chemins (maladies transmises par les renards) et sur les lauriers roses toxiques 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire 🤗 !
      J’ai les mêmes limites que toi. Le but est que nos enfants découvrent le monde tout en s’enrichissant en microbes au passage, sans pour autant les rendre malade. Il faut trouver le bon dosage 😉.
      Dans mon prochain article (attention scoop !) je vais justement parler des plantes (toxiques ou non) et des bébés…

      J'aime

    1. Merci pour ton commentaire 🤗 !
      Je commencais à trouver ton absence bien longue 😉. J’espère que l’été s’est bien terminée et que brindilette se porte bien ☀️.
      On ne stérélise pas le mamelon avant la tétée alors pourquoi le faire pour les tétines 🤔…

      Aimé par 1 personne

      1. J’ai un peu posté sur Instagram mais alors en journée, impossibilité totale de me poser devant l’ordi ! Cela fait tout juste deux ou trois jours que j’arrive à me libérer du temps en soirée pour travailler un article mais c’est vrai que niveau blogging j’ai tourné au ralenti que ce soit sur mon blog ou les vôtres. Je vais très bien et brindillette aussi ^^ c’est la principale raison de ce ralentissement elle demande beaucoup d’attention, sûrement pareil de ton côté 🙂

        Aimé par 1 personne

        1. Vu l’article détaillé et argumenté que tu as publié récemment je comprends mieux 😉. C’est vrai qu’à 15 mois les bêtises vont bon train, ici les objets disparaissent et sont retrouvés sous un coussin, dans la pièce d’à côté, dans le linge sale 😛…

          Aimé par 1 personne

  11. La seule chose qui m’a un peu fait peur lorsque Pilou1 a commencer à manger des cailloux, c’est qu’il fasse caca des parpaing 😉
    Voyant que ce n’est finalement jamais arrivé, No limit les Pilous ! ❤

    OK, OK, OK… j'avoue avoir mis mon veto sur la dégustation de crotte de chien… Tout le monde a ses propres limites non ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :