Comment Impressionner Amis Et Famille Avec Des Boissons Fait Maison : Sirops, Vins, Liqueurs

Cela fait plusieurs années que je concocte mes propres boissons maison : c’est original, amusant, écologique et gratifiant (oui, tout ça à la fois). Adolescente je me souviens pourtant de la liqueur à l’orange absolument INFECTE faite par ma mère que mes amis et moi avions dû ingérer, faute de trouver mieux dans la maison.

A8F44A34-48A9-4EDD-A7B0-32E1A02EECC0

Pour réaliser une boisson avec de l’alcool soit tu aromatises un vin rouge ou blanc avec des plantes, des épices et du sucre soit tu procèdes toi même à la fermentation (transformation du sucre en alcool).

La fermentation est un processus intéressant et simple à réaliser. Conseil : NE PAS FAIRE COMME LA DINDE et embouteiller trop tôt. Une bouteille de vin de pêche a EXPLOSÉ dans mon buffet (avec des éclats de verre et du vin partout) et quand il a fallu ouvrir les autres bouteilles avant qu’elles n’explosent le vin a giclé jusqu’au plafond et sur les murs. J’ai. Du. Repeindre. Toute. La. Cuisine.

0229DB78-ED67-4D66-B849-B5A463312636

Une boisson que je fais tous les ans, le vin de pissenlit (avec fermentation) : avec des fleurs de pissenlit (un gros seau niveau quantité), 5 litres d’eau, 800 grammes de sucre, 500 grammes de raisins secs, 3 oranges et 1 citron. Remplir un large récipient de beaucoup de fleurs de pissenlit, recouvrir avec l’eau bouillante et laisser macérer pendant 2 jours. Filtrer et bien exprimer tout le jus dans un linge propre, ajouter le sucre, les raisins, les oranges et le citron coupés en tranches pour une macération d’un mois en remuant souvent.. Soutirer et mettre en bouteille pour conserver au frais.

Le matériel nécessaire : un chinois pour le filtrage, des bouteilles en verre avec bouchons, un bocal en verre pour la macération (une grande casserole ou un saladier ça marche aussi) et la bible des boissons maison Élixirs et boissons retrouvés de Gilbert Fabiani (à acheter d’occasion via Le Bon Coin ou Momox).

La règle d’or est d’attendre au moins une année avant de consommer les boissons avec alcool. Par exemple mon vin d’oignon (si si, du vin d’oignon) avait au départ un fort goût d’oignon sucré. 3 ans plus tard c’est devenu un vin incroyablement harmonieux qui offre la possibilité de bien rire entre amis à essayer de deviner les ingrédients !

Le vin d’oignon : avec un oignon mûr et cru, 100 grammes de miel liquide et 1 litre de vin blanc. Faire macérer l’oignon écrasé dans le vin blanc toute une journée. Filtrer, ajouter le miel, mélanger et mettre en bouteilles pour conserver au frais. (Note : attention très forte odeur d’oignon lors de la macération !)

Autre recette très originale, l’apéritif à l’oeuf : avec 6 oeufs, 10 citrons, 1 litre de bon vin rouge et 400 grammes de sucre. Laver et bien essuyer les oeufs pour les placer dans un bocal, arroser avec le jus des 10 citrons, ajouter le sucre, fermer le récipient et laisser faire pendant 15 jours. Sous l’action du citron les oeufs vont fondre avec leur coquille. Mélanger, ajouter le vin, prolonger la macération encore 2 jours puis filtrer, bien exprimer et mettre en bouteille pour conserver au frais. (Note : j’ai du rajouter du jus de citron en cours de route)

40C207A0-4C6F-4258-A195-C407FF810CCELe sureau fleurit en ce moment, c’est donc l’occasion de faire du sirop de fleurs de sureau ! Dilué dans de l’eau et avec quelques glaçon en été c’est une boisson rafraîchissante et très florale. Même moi qui suis d’une nullité infinie en cuisine j’ai réussi à faire du sirop donc tu devrais y arriver sans souci !

Le sirop de sureau : avec 500 grammes de fleurs, 2 litres d’eau, 2 citrons en rondelles et 2 kilos de sucre. Faire bouillir les fleurs dans l’eau pendant 10 minutes. Couvrir et laisser infuser jusqu’à refroidissement complet. Filtrer, ajouter les citrons et le sucre et faire cuire à petit feu pendant 15 à 20 minutes. Vérifier la consistance du sirop qui doit attacher sur le bord du récipient en se refroidissant. Filtrer à nouveau et mettre en bouteille pour conserver au frais.

Pour terminer je rappele que toutes les boissons non alcoolisées à base de plantes sont à éviter pendant la grossesse (au cas où…) et que l’alcool est à consommer avec modération !

PS : Toutes les recettes de cette page viennent du merveilleux livre Élixirs et boissons retrouvés de Gilbert Fabiani !

As tu déjà réalisé ta propre boisson ? As tu envie d’essayer ? Des remarques, des idées, des questions… ? Je t’attends dans les commentaires !

 

12 commentaires sur “Comment Impressionner Amis Et Famille Avec Des Boissons Fait Maison : Sirops, Vins, Liqueurs

Ajouter un commentaire

  1. Je ne savais pas que c’était aussi simple ! J’adore l’oignon (j’en mets dans presque tous mes plats) et je vais tester le fait de le transformer en vin. Ca peut être sympa à utiliser en cuisine ça !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui c’est amusant et à la portée de tous ☀️ ! Par contre au début ce vin d’oignon est agréable mais sans être la transcendance ultime, l’oignon sucré c’est assez déroutant ! Plus tu attendras et meilleur il sera 😉.

      J'aime

  2. Depuis que nous avons acheté un extracteur de fruits, fini les bouteilles plastiques ou en carton pour les jus de fruits ! Et moins de déchet pour la poubelle jaune! Nous avons aussi acheté une brita donc plus de bouteilles plastiques pour l’eau. Donc nous sortons la poubelle jaune une fois toutes les 2 semaines……et des fois, elle n’est pas entièrement pleine! Nous sommes plutôt fiers de nous!!!

    Aimé par 1 personne

    1. La démarche zéro déchet m’intéresse, celle de l’auto suffisance aussi. Je ne savais pas par où commencer, au final c’est les couches lavables en premier 😛.
      Nous n’avons pas de potager alors que nous avons du terrain 🙈.
      Et tout est tellement suremballé de nos jours, c’est incompréhensible !!
      Ici la poubelle jaune c’est presque 2 fois par semaine 🙈 ! Une fois toutes les 2 semaines, bravo à toi !!

      J'aime

    1. Oui forcément toi tu es la reine des jus ☀️ !! J’hésite à me procurer un extracteur, je ne saurais pas quoi faire de la pulpe et ça serait trop bon pour les poules 🤔.
      Merci pour ta visite 🤗 !

      Aimé par 1 personne

  3. Je viens justement de tester le sirop de sureau, là ce moment même il est en train de macérer dans ma cuisine. La recette que j’ai trouvée est un peu différente mais l’idée est là.
    C’est peut-être un peu naïf (je n’ai pas encore d’enfant) mais je ne comprends pas pourquoi les boissons à base de plantes sont déconseillées pendant la grossesse, par exemple les tisanes sont même recommandées dans certains cas.
    Merci pour toutes ces bonnes recettes 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire, j’espère que ton sirop sera top ☀️ !
      Pour répondre à ta question 🙂 dans l’ensemble il existe une insuffisance de preuves quant à l’innocuité des plantes sauvages/aromatiques lors d’une grossesse. Certaines sont formellement interdites car ayant des effets utéro toniques (risque de contractions) comme le ginseng. D’autres ne sont possibles qu’à un certain moment de la grossesse comme les feuilles de framboisier et de ronces qui détendent l’utérus (donc uniquement en toute fin de parcours 😛). Quant au reste soit les informations sont inexistantes soit les informations sont contradictoires (camomille). Par précaution le corps médical interdit souvent tout 😉.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑